Actualité

0

Hier soir, les Américaines affrontaient la Chine avec pour unique objectif de rejoindre l’Allemagne, victorieuse de la France.

Même privées de Rapinoe, Wambach et Holiday, les Stars and Stripes ont réussi à dominer les Chinoises sur le score de 1-0. Les USA n’ont jamais été inquiétées par leurs adversaires, mais n’ont pas réussi à concrétiser leurs nombreuses occasions. Les Asiatiques ont réussi à tenir le score nul et vierge, grâce à des arrêts de leur gardienne Wang Fei, jusqu’à la 51′ et le but de Carli Lloyd, capitaine d’un soir. Les Américaines se qualifient donc, sans briller, mais sans forcer leur talent.

En demi-finale, elles affronteront l’ Allemagne, contre qui il sera très important de concrétiser les occasions pour ne pas regretter… Demandez-le aux Françaises.

Voir les meilleurs moments de USA-Chine

0
Les Bleues qualifiées ! image: Eurosport.fr

Les huitièmes de finale se sont terminés hier soir, et ont livré leurs verdicts. Les équipes qualifiées sont :

La Chine :

Les Roses se sont imposées face aux Lionnes Indomptables du Cameroun, samedi soir, à Edmonton, sur le score de 1-0, dans un match serré. Les Chinoises ont inscrit le seul but de la rencontre à la 12′, grâce à un but de Wang suite à un corner.

L’Allemagne :

Les Allemandes se sont qualifiées pour la suite de la compétition en écrasant la Suède 4-1. Après trois matchs nuls en phase de poules, les coéquipières de Lotta Schelin n’ont pas résisté face à la supériorité, aussi bien offensive que défensive, de la Nationalmannschaft. L’inévitable Mittag a inscrit son cinquième but en quatre matchs (24′: 1-0). Puis Sasic a aggravé le score sur penalty, avant de s’offrir un doublé. Malgré un but de Sembrant, les Suédoises ne reviendront pas, et leur sort sera fixé par Marozsan (88′: 4-1).

Le Canada :

Le pays hôte s’est qualifié pour les quarts en battant la Suisse sur le score de 1-0 grâce à un but de Bélanger à la 52′. La Nati n’est pas parvenue à revenir au score malgré quelques occasions.

La France :

Les Bleues ont dominé la Corée du Sud sur le score de 3-0. Comme elles l’avaient fait contre le Mexique, les joueuses de Philippe Bergerôo ont ouvert le score dès l’entame de match, grâce à une magnifique action collective menée par Laure Boulleau et conclue par Marie-Laure Delie (4′: 1-0). Elles ont doublé le score, grâce à un but d’Elodie Thomis à peine quatre minutes plus tard, après un beau « une-deux » avec Eugénie Le Sommer. On retrouvera cette dernière à la 48′, avec cette fois, une passe décisive pour Delie. Notons que la Nordiste Amandine Henry a été élue meilleure joueuse du match pour la seconde fois dans ce Mondial.

Voir le résumé vidéo de France-Corée du Sud

L’Australie :

Les Australiennes ont créé la surprise de ces huitièmes en éliminant le Brésil (qui avait remporté tous ces matchs depuis le début de la Coupe du Monde). Dans un match serré, les Australiennes ont attendu la 80′ pour mettre fin au suspens et se qualifier grâce à un but de Simon, tout juste entrée en jeu.

L’Angleterre :

Les Lionesses se sont qualifiées pour les quarts en battant la Norvège 2-1. Après un première mi-temps sans réelles occasions, les Scandinaves ont ouvert le score à la 54′ sur une tête de Gulbrandsen. Les Anglaises ont riposté à la 61′ sur un but, là aussi, de la tête de Houghton avant que Bronze n’inscrive un but sur une merveilleuse frappe des 30 mètres. Les Britanniques peuvent remercier leur gardienne Karen Bardsley, élue meilleure joueuse du match, sans qui leur qualification aurait été impossible.

Les Etats-Unis :

Sans surprise, les Américaines poursuivent la compétition après leur victoire 2-0 face à la Colombie au terme d’un match riche en rebondissements. Après un but de Wambach refusé pour une position de hors-jeu, la gardienne colombienne stoppe la tentative de Morgan, avant que Johnston ne trouve la transversale. Au retour des vestiaires, la portière des Cafeteras commet une faute à l’entrée de sa surface en taclant Alex Morgan, ce qui lui a valu un carton rouge et un penalty pour les Américaines. Ce penalty sera manqué par Wambach. Morgan est omniprésente puisque c’est elle qui, à la 53′, ouvrira le score. Les Stars and Stripes ont ensuite obtenu un second penalty, suite à une faute sur Rapinoe, qui a été transformé par Lloyd (66′: 2-0). A noter les cartons jaunes de Holiday et Rapinoe, qui seront suspendues au prochain match.

Le Japon :

Les Championnes du Monde en titre rejoignent aussi le prochain tour. Elles se sont imposées 2-1 face aux Pays-Bas. Elles ont ouvert le score dès la 10′, avec un but de Ariyoshi, opportuniste au moment de reprendre une tête de Ogimi qui avait rebondit sur la barre transversale. Les Néerlandaises se sont battues pour revenir au score, mais Sakaguchi a mis fin au suspens à la 78′ (2-0). Les Nadeshiko se feront pourtant surprendre par les Oranjes dans les arrêts de jeu, avec un but de Van De Ven.

Les quarts de finale débuteront dès vendredi, avec Chine-USA, Allemagne-France, Australie-Japon , et Angleterre-Canada.

Hier en huitième de finale, l’Angleterre a battu, de manière inattendue, la Norvège 2-1, et assuré sa qualification en quarts de finale de la Coupe du Monde. L’élimination Norvégienne assure également à l’Equipe de France une qualification pour les Jeux Olympiques de Rio en 2016. Explications.

L’UEFA qualifie pour les Jeux Olympiques ses 3 meilleures nations, la France et l’Allemagne qualifiées pour les quarts de finale sont donc assurées de figurer dans ce top 3.

Concernant l’Angleterre, si effectivement elle est une nation au sein de la FIFA et qu’elle est présente en quarts de finale de la Coupe du Monde, elle ne peut cependant pas participer aux Jeux Olympiques. En effet, c’est le Royaume-Uni dans son entité, qui est membre du Comité Internationale Olympique (CIO).

En raison des divergences préexistantes entre les fédérations écossaises, irlandaises et galloises de football, la Grande-Bretagne (nom utilisé au CIO) ne présentera pas d’équipe pour ces prochains jeux.

Les Françaises s’envoleront donc l’an prochain pour le Brésil, deux ans après leurs homologues masculins.

Logo_JO_d'été_-_Rio_2016.svg

Interrogé par l’AFP, le sélectionneur des Bleues Philippe Bergerôo a immédiatement salué une « très, très bonne nouvelle, pour tout le monde« . « Les trois objectifs qui avaient été fixés sont atteints« , a-t-il ajouté.

Dans l’autre huitième de finale, les USA ont battu logiquement la Colombie sur le score de 2-0. Elles affronteront en quarts de finale, le pays hôte, le Canada.

Crédit image : Rio2016.com, Staragora

0
Les anglaises en 8èmes

Après son succès 5-0 sur le Mexique, la France était la première équipe qualifiée pour les 8èmes de finale, en terminant première du groupe F. Le second match opposait la Colombie à l’Angleterre.

Les colombiennes ainsi que les anglaises pouvaient se « permettre » de perdre cette rencontre, car chacune pouvait être assurée de terminer meilleure troisième et participer ainsi aux 8èmes de finale. Les anglaises n’ont pas tardé à ouvrir le score, Karen Carney reprend un coup franc de sa coéquipière Steph Houghton repoussé quelques secondes avant par Sandra Sépulveda (15′). En fin de première période, nouveau coup franc anglais, Carolina Arias laisse trainer sa main dans la surface, et l’arbitre n’hésite pas et désigne le point de pénalty. Fara Williams s’occupe de transformer le pénalty (38′), 2-0 pour les anglaises. Quelques minutes plus tard, Carolina Arias a l’occasion de réparer son erreur sur une ouverture de Yoreli Rincon, mais Karen Bardsley est à la parade (47′). La réduction du score colombienne se fera attendre jusque dans les arrêts de jeu, et c’est Lady Andrade qui marque pour son équipe (94′). Malgré cette défaite, la Colombie accède aux 8èmes de finale, et affrontera les USA le 22 juin à Edmonton. L’Angleterre quant à elle se frottera aux Norvégiennes d’Ada Hegerbeg le 22 juin également à Ottawa.

Hier soir, pendant que Maxime Coutant et Victor Lerat étaient au Lansdowne Statdium, je me suis rendue à la Casa Bleue pour suivre le match Mexique-France.

A l’occasion de la Coupe du Monde, la Fédération Française de Football a installé la Casa Bleue dans le pub « The Great Canadian » situé au 25, quai des Grands Augustins à Paris (quartier Saint-Michel).

FullSizeRender

Pour l’occasion le pub a été redécoré aux couleurs de l’Equipe de France, et un concours de pronostics et des tarifs spéciaux sont réservés aux supporters des Bleues.

IMG_7374

Après France-Angleterre, et France-Colombie, j’assistais donc à mon 3ème match au sein de cette Casa Bleue. Beaucoup d’acteurs du football féminin étaient présents. C’était sans aucun doute le match le plus important dans cette phase de poule, puisqu’après la déroute face à la Colombie (défaite 2-0), une victoire était impérative pour la qualification en huitième de finale.

Une importance que j’ai pu mesurer par la présence de Pascale Boistard, Secrétaire d’État chargée du Droits des Femmes qui a fait le déplacement.

IMG_7403
Pascale Boistard et Aurélie David-Quiton

L’ambiance a très vite été au rendez-vous, puisque la parisienne Marie-Laure Délie a inscrit son premier but dans ce Mondial, dès l’entame du match (34′). Explosion de joie à la Casa Bleue, où l’ambiance ne retombera pas puisqu’en moins d’un quart d’heure les Bleues inscriront 3 buts. Les supporters présents sont joyeux, et cantonnent chants et Marseillaise, l’ambiance y est très bonne.

Les Juvisiennes Julie Soyez, Camille Catala, Nelly Guilbert et Nadia Benmokthar étaient également présentes pour soutenir leurs coéquipières appelées en Équipe de France.

Les joueuses du FC Juvisy
Les joueuses du FC Juvisy

Les Bleues marqueront par deux fois en deuxième période pour un score final de 5-0, et une première place dans le groupe F, synonyme de qualification pour les huitièmes de finale.

Concernant les médias, si Eurosport et RMC avaient fait le déplacement ils étaient encore trop peu nombreux à être présents pour couvrir cette soirée et ce match qui s’apparentait pourtant à un véritable 16ème de finale !

Les Bleues ont rendez-vous dimanche à 22h avec la Corée du Sud (2ème du groupe E) pour leur huitième de finale. Pour ce premier match à élimination directe, la Casa Bleue vous attend nombreux pour soutenir l’Équipe de France !

0
Les Coréennes se qualifient aux dépens de l'Espagne

Alors qu’elles étaient déjà assurées de participer aux huitièmes de finale, les Brésiliennes ont dominé le Costa Rica sur le score de 1-0. De leur côté, les Coréennes se sont qualifiées pour la suite de la compétition en dominant l’Espagne 2-1.

La Seleçao termine première du Groupe E, en ayant remporté tous ses matchs. En effet, après leurs victoires contre l’Espagne et la Corée, elles se sont imposées face au Costa Rica. Les Auriverdes ont dominé tout le match, en multipliant les occasions, mais ont dû patienter jusqu’à la 83′ pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Raquel Fernandes, face à des Ticas recroquevillées en défense et attendant une contre-attaque.

Voir les buts de Costa Rica-Brésil

Dans l’autre match du Groupe E, les Coréennes et les Espagnoles se disputaient la seconde place qualificative. Les Taeguk Ladies ont remporté ce duel. La capitaine de la Roja, Vero Boquete, avait pourtant montré l’exemple à ses coéquipières en ouvrant le score à la 29′, avant que la capitaine Sud-Coréenne, Cho Sohyun ne lui réponde, de la tête à la 53′ (1-1). Les Asiatiques ont ensuite pris l’avantage, grâce à un centre-tir chanceux de Kim Sooyun, à la 78′.

Voir les buts de Espagne-République de Corée

Ce sont donc les Sud-Coréennes qui poursuivent la compétition aux côtés du Brésil. L’Espagne et le Costa Rica sont éliminés.

Les Brésiliennes rencontreront l’Australie au prochain tour, tandis que la République de Corée affrontera notre Equipe de France.

0
Amandine Henry

La France, large vainqueur du Mexique ce mercredi (5-0), se qualifie pour les 8èmes de finale et termine première de son groupe. Découvrez ou redécouvrez le 5ème but inscrit par Amandine Henry en fin de match. Une frappe pure qui ne laisse aucune chance à Cecilia Santiago !

Le but d'Amandine Henry

0
Le premier but d'Ada Hegerberg image fifa.com

Les derniers matchs du Groupe B ont vu l’Allemagne et la Norvège s’imposer devant la Thaïlande et la Côte d’Ivoire, se qualifiant ainsi pour les huitièmes de finale.

Les Allemandes, même avec une équipe remaniée par Silvia Neid, ont facilement dominé les Thaïlandaises sur le score de 4-0. La Nationalmannschaft avait ouvert le score, sur une tête lobée de Melanie Leupolz, à la 24′. Au retour des vestiaires, la sélectionneuse allemande a procédé à deux changements, dont l’entrée en jeu de Lena Petermann. Un coaching payant puisque la joueuse inscrira deux buts de la tête en deux minutes (56′ et 58′). Enfin, Sarah Däbritz  scellera le score à la 73′, devant des Thaïlandaises résignées.

Voir les buts de Thaïlande-Allemagne

L’autre match du Groupe B aura offert un beau spectacle, avec quatre jolis buts aux spectateurs du Stadium de Moncton. Les Norvégiennes se sont imposées 3-1 face à la Côte d’Ivoire. La Lyonnaise Ada Hegerberg a rapidement profité des largesses défensives des Eléphantes pour inscrire son premier but du match (6′), mais a dû attendre l’heure de jeu avant d’en marquer un second. Cinq minutes plus tard, sa coéquipière Solveig Gulbrandsen a aggravé le score, le portant à 3-0, avant que l’Ivoirienne Ange Nguessan n’inscrive le plus beau but de la compétition, d’une magnifique frappe des 35 mètres en pleine lucarne.

Voir les buts de Norvège-Côte d’Ivoire

Les Allemandes terminent donc premières du groupe, devant la Norvège, la Thaïlande, et la Côte d’Ivoire.

L’Allemagne disputera son prochain match contre le meilleur troisième des groupes A,C ou D, et la Norvège affrontera le second du Groupe F (qui pourrait être la France). Quant à la Thaïlande, elle garde un maigre espoir de se qualifier pour les huitièmes de finale en étant repêchée en tant que possible meilleur troisième des groupes B, E, F, ou A, B, F.

0
Canada Pays-bas

Le Canada accueillait l’équipe hollandaise pour un match ô combien important et comptant pour la qualification des deux équipes au prochain tour. Dans l’autre rencontre, la Chine affrontait l’équipe de la Nouvelle-Zélande avec l’espoir d’une qualification pour les 8ème de finale.

Stade Olympique à Montréal

Pour ce rendez-vous, notre équipe de reporters avait pris ses billets. Le match était annoncé à 19h30 mais pour une première, nous avions prévu de venir avec un peu d’avance. Petit tour du propriétaire et nous nous arrêtons devant la « fans zone » (aussi appelé la « Zone des partisans à Montréal »).

fans zone

Au programme, détente et jeux d’adresse autour du football. Les plus jeunes sont évidemment les premiers à se jeter sur les diverses activités qui leur sont proposées. A noter également que les 500 premiers recevaient un billet gratuit pour le match « Colombie – Angleterre », un match qui nous intéresse puisqu’il s’agit des deux adversaires de la France dans le Groupe F.

18h30 : nous décidons d’entrer dans le Stade Olympique de Montréal. Une belle infrastructure couverte pouvant contenir plus de 57 000 supporters. A la fin du match le speaker annoncera le chiffre de 45 000 supporters, ce qui est déjà une très belle performance pour un match de football féminin. Le stade se chauffe tranquillement et les supporters canadiens et hollandais se mélangent et se fondent à merveille (les couleurs rouges et oranges se couvrent mutuellement).

19h30 : les joueuses font leur entrée sur la pelouse. Les hymnes retentissent et le match peut commencer. Dès le départ, le Canada donne le tempo. Les joueuses semblent en jambe à l’image d’Ashley Lawrence mais c’est Sophie Schmidt qui sonnera la première alerte avec une tête s’écrasant sur la barre dès les premiers instants de la partie. Quelque minutes après (10′), c’est bien Ashley Lawrence qui viendra crucifier la gardienne hollandaise et qui viendra inscrire son premier but en sélection nationale. La première période est à sens unique même si le côté droit de la défense canadienne montre des signes de faiblesse. A la pause, c’est bien le Canada qui rentre au vestiaire avec un but d’avance.

Le temps pour nous de passer par la zone ravitaillement : ah non ! Le ravitaillement vient à vous en Amérique. Il suffit de lever le doigt et de demander ce que vous désirez : coca, bière, sucrerie, hot dog et même pizza ! Il y en a pour tous les goûts.

Ravitaillement bière

La seconde période est plutôt morose, le Canada baisse le pied et les hollandaises peinent à trouver de l’inspiration. Malgré tout dans les dernières minutes du match, la Hollande semble trouver un second souffle. Une première alerte côté canadien arrivera par l’intermédiaire de Lieke Marteens. Ensuite, la jeune Manon Mélis viendra buter sur une excellente gardienne. Malgré ses arrêts, Erin McLeod ne pourra rien faire face Van de Ven qui sur un face à face enverra son ballon sous la barre du but adverse (1 – 1).

Dans l’autre rencontre, la Chine et la Nouvelle-Zélande ont terminé sur le score de 2 buts partout. Le Canada finit donc premier de son groupe, suivit de la Chine et des Pays-Bas. La Nouvelle-Zélande ferme la marche. La Hollande peut garder espoir puisque les meilleurs troisièmes seront qualifiés pour le prochain tour. Rien n’est joué pour l’équipe orange !

Résumé Canada Pays-Bas

Résumé en vidéo : Canada (f) – Pays-Bas (f)

0
Karla Villalobos exulte après son but égalisateur image journalmetro.com

Les spectateurs du Stade Olympique de Montréal ont pu assister, hier soir, à deux matchs disputés avec Brésil-Espagne et Corée du Sud-Costa Rica.

Les Brésiliennes ont dominé l’Espagne sur le score de 1-0. Malgré sa légère et surprenante domination en première période, la Roja a encaissé un but au plus mauvais moment, avant la pause, par l’Auriverde Andressa Alves.  Puis, la Seleçao a su conserver son avance jusqu’à la fin du match. Le Brésil se qualifie donc pour les huitièmes de finale, en s’assurant de finir premier de son groupe.

Voir les buts de Brésil-Espagne

En effet, dans le second match de la soirée, les Coréennes ont été accrochées par le Costa Rica (2-2). Ce sont les Sud-Américaines qui avaient ouvert le score, grâce à un but accordé avec la Goal Line Technology de Herrera, à la 17′. La réponse Asiatique ne s’est pas fait attendre, puisque les Taeguk Ladies ont égalisé à peine quatre minutes plus tard, sur penalty, par Soyun. Dans la foulée, les Coréennes ont même pris l’avantage au score, grâce à une réalisation de Gaeul. Malgré leur domination, elles se sont fait surprendre à la dernière minute de jeu, sur un ballon piqué de Villalobos, entrée en cours de jeu. Un coaching payant pour les Ticas qui accrochent donc les Coréennes après avoir tenu en échec les Espagnoles.

Voir les buts de Corée du Sud-Costa Rica

Le Brésil est donc en tête du groupe, devant les Costariciennes, les Espagnoles et enfin les Coréennes.

Les prochains matchs seront décisifs, et verront s’affronter le Costa Rica et le Brésil, ainsi que la Corée et l’Espagne.

Suivez-nous