Actualité

0
L'Angleterre prend les 3 points

Alors qu’un scénario se dessinait déjà dans ce groupe F, les jeux sont très loin d’être faits. La défaite surprise de la France face à la Colombie a ouvert de nouvelles possibilités et tous les scénarios sont désormais possibles.

La France rencontrait donc la Colombie, qui avait réalisé un match solide face au Mexique quelques jours auparavant (match nul 1-1). Après sa victoire sur l’Angleterre (1-0), la France avait toutes les cartes en main pour s’assurer une place en huitièmes de finale, mais les Cafeteras ont fait preuve d’un très grand réalisme, qui à l’inverse a fait défaut aux Bleues. Après plusieurs occasions tricolores, une perte de balle anodine allait permettre aux Colombiennes d’ouvrir le score. En effet, Gaëtane Thiney subissait une faute colombienne qui n’allait pas être sifflée, et Lady Andrade profitait du relâchement tricolore pour partir dans le dos de la défense et ajuster Sarah Bouhaddi et ainsi ouvrir le score pour son équipe (19′). Coup de massue pour les Bleues, qui malheureusement n’allaient pas réussir à égaliser, butant sur une Sandra Sepulveda impériale dans ses cages. Et pire encore, puisqu’elles allaient encaisser un but dans les arrêts de jeu (93′). Après une sortie désastreuse de Sarah Bouhaddi, Catalina Usme ne laisse pas passer l’occasion d’enfoncer encore plus les Bleues. Un énorme fait de jeu est venu encore plus noircir le tableau : la main flagrante (et volontaire) de Daniela Montoya dans sa surface de réparation qui aurait dû lui valoir l’expulsion et permettre aux Bleues de bénéficier d’un pénalty, mais elle n’a pas été sifflée. Toutefois, rien n’excuse le manque d’efficacité des françaises, qui ont monopolisé le ballon (68% de possession) sans concrétiser la moindre occasion (20 occasions pour 0 but, contre 2 pour 2 buts pour la Colombie). Toute la pression repose donc sur le match face au Mexique, afin d’espérer rejoindre les 8èmes de finale.

Dans l’autre rencontre du groupe F, l’Angleterre était opposée au Mexique, et pouvait donc rejoindre la première place du classement (avec le goal average) en cas de victoire. Et ce fut chose faite. Une grosse erreur de relance de Karen Bardsley aurait pu permettre au Mexique d’ouvrir le score, mais la portière anglaise a réussi à rattraper son erreur en réalisant une belle parade. Côté anglais, Eniola Aluko manquait l’occasion d’ouvrir le score en début de match, butant sur la portière mexicaine. Les anglaises débloqueront la situation en fin de match, grâce à Fran Kirby (71′), puis Karen Carney 11 minutes plus tard (82′) en reprenant de la tête un bon centre d’Alex Greenwood. Les colombiennes réduiront le score dans les arrêts de jeu grâce à Fabiola Ibarra, tout juste entrée en jeu, qui a bien suivi et propulse au fond des filets un ballon repoussé par Karen Bardsley. L’Angleterre prend donc la tête du groupe à la différence de but, et pourra se qualifier pour les sèmes en cas de victoire face à la Colombie.

0
Australie

La deuxième journée du groupe D semblait alléchante… de loin. Les USA affrontaient l’équipe de Suède et l’Australie faisait face au Nigéria dans le second match.

La Suède, bien décidé à contrarier l’ogre américain, a posé de gros soucis à l’équipe de Megan Rapinoe. Pourtant le stade de Winnipeg était conquis à la cause des USA. Les fans venus en nombre permettaient au stade d’afficher complet. La ferveur et le soutien américains n’auront pas suffit. La Suède aura, elle, réussi à tenir en échec l’équipe des USA. Aucune des deux équipes n’aura été assez précise dans les derniers gestes. Les Etats-Unis sont bien partis pour obtenir la première place du groupe, alors que la Suède devra gagner contre l’Australie dans le dernier match pour se qualifier.

Dans la seconde rencontre du groupe D, c’est l’Australie justement qui a régalé le public de Winnipeg. Les Matildas se sont imposées 2 à 0 face au Nigéria. Kyah Simon inscrit le premier but de son équipe à la 29min de jeu. L’attaquante australienne s’offrira même un doublé à la 68min et portera un coup de poignard à l’équipe du Nigéria.

L’Australie peut encore rêver d’une qualification en 8ème de finale. Elles devront pour cela, obtenir un bon résultat face à la Suède. Les Super Falcons affronteront les USA pour ce qui sera surement un dernier match de gala.

Source image : fr.fifa.com

0
Cameroun

Le deuxième journée du groupe C s’annonçait très déséquilibrée. Le Japon affrontait le Cameroun et la Suisse faisait face à l’Equateur. Pourtant cette journée fût plus délicate qu’annoncée… Autant, la Suisse a étrillé l’Equateur (10 – 1), autant le Japon aura eu du mal a se défaire du Cameroun. Retour sur ces deux rencontres.

Dans la première, la Suisse est facilement venue à bout de l’Equateur. On peut même parler d’une démonstration de nous amis suisses. La Suisse aura attendu la 24ème minute pour inscrire le tout premier but de la rencontre sur un CSC de Angie Ponce. Cette même Angie Ponce n’était pas dans un jour de chance puisqu’elle inscrira un second but contre son camp à la 71ème. Malgré tout, elle réduira le score à 7 – 1 sur Penalty. La suite vous la connaissez : 3 buts supplémentaires pour la suisse pour terminer la rencontre à 10 – 1. Humm bat le record du triplé le plus rapide de l’histoire : trois buts en 5min. Ramona Bachmann est également à l’origine d’un triplé. Martina Moser et Aigbogun sont les autres buteuses de la rencontre côté Suisse.

Dans l’autre rencontre, le Japon aura souffert face au Cameroun. Pourtant, les tenantes du titre avaient très bien entamé ce match : premier but à la 6′ via Aya Sameshima et second but à la 17′ par Yuika Sugasawa. Les jeux semblaient bel et bien fait. En seconde période, les camerounaises repartent de l’avant et c’est à la 90ème minute que Ajara Nchout réduira le score. Dans les arrêts de jeu, le Cameroun manquait d’égalisé : dommage ! Score finale : 2 – 1. Le Japon est qualifié pour les huitièmes de finale.

Source image : cameroon-info.net

0

Battues par le Canada lors du premier match, les Chinoises devaient impérativement gagner ce match pour rester dans la course aux 8èmes. C’est chose faite au terme d’un match largement dominé par les  Roses d’Acier. Dans l’autre match du groupe, le Canada et la Nouvelle-Zélande ont terminé sur un score nul et vierge.

Dès l’entame de match, les Chinoises annonçaient la couleur en s’installant dans la surface néerlandaise. Elles ont multiplié les occasions sans parvenir à percer la défense Oranje, ni à tromper la gardienne Van Veenendaal. Il aura fallu 27 tirs et 90 minutes pour permettre à la Chine de marquer par l’intermédiaire de son milieu de terrain Wang Lisi. (Score final 1-0)

Les Pays-Bas, il faut le dire, n’ont pas joué ce match et sans leur gardienne, qui a réalisé un certain nombre de parades, la défaite aurait pu être plus lourde.

Dans l’autre rencontre, le Canada n’a pas réussi à s’imposer malgré une domination franche face aux Néozélandaises, dans un match qui a été interrompu pendant 30 minutes pour cause de déluge.

A noter un penalty raté par Erin McLeod à la 33ème minute. On peut imaginer que le cours du match aurait pu être bien différent si elle avait réussi à le transformer. (Score final 0-0)

Le Canada prend malgré tout seul la tête du groupe A, suivi par la Chine et les Pays-Bas. La Nouvelle-Zélande quant à elle, n’a toujours pas gagné le moindre match en Coupe du Monde, et pointe à la dernière place du groupe.

Les places pour les 8ème de finale se joueront lors de la dernière journée des phases de poule, ce groupe A tient toutes ses promesses.

Prochains matchs, le 15 juin 2015 à 1h30 (+1j) :

Chine – Nouvelle-Zélande à l’Olympic Stadium de Montréal

Canada-Pays-Bas au Winnipeg Stadium

Image : Reuters

0
Le Sommer et Thiney

L’entrée des Bleues dans la compétition avait lieu ce mardi soir, suivie du second match du groupe F : Colombie/Mexique, au Stade de Moncton. 

Les françaises se savaient attendues et regardées, pour leur entrée dans la compétition face à l’Angleterre de Mark Sampson, qui a réalisé un très beau parcours lors des qualifications (52 buts marqués pour 1 encaissé). Les françaises entraient rapidement dans le match, en se créant plusieurs occasions, notamment par l’intermédiaire de Jessica Houara qui adressait de bons ballons dans la profondeur pour Eugénie Le Sommer. Face à une équipe anglais très regroupée en défense, les françaises n’ont su trouver la faille qu’ à une seule reprise, à la demi-heure de jeu, par la serial buteuse Eugénie Le Sommer. En effet, la lyonnaise, après une accélération, logeait une magnifique frappe du droit dans les filets de Karen Bardsley, qui a dévié le ballon sans réussir à l’arrêter. Ce but a donné un peu d’air aux bleues, qui ont dominé la rencontre, sans pour autant réussir à se mettre à l’abri pour aborder sereinement le reste du match.

La seconde période sera un peu plus calme en occasions, même si Eugénie Le Sommer a tenté plusieurs frappes de volée, qui en disent long sur son état d’esprit du moment, qui espérons-le profitera à toute l’équipe. Les bleues ont semblé vouloir gérer leur but d’avance, pour assurer leur premier match du mondial. Une victoire qui lance parfaitement la compétition, face à une équipe qui n’a pas réellement proposé de jeu, très regroupée en défense. Toutefois, le contenu n’est pas encore à la hauteur des capacités de cette équipe, qui devra monter en puissance et démontrer qu’elle a les armes pour aller très loin dans cette compétition.

La second rencontre du groupe F opposait la Colombie au Mexique. Les 2 équipes ont proposé une partie plutôt équilibrée en début de match, avec énormément d’intensité et de tension. 4 cartons jaunes ont été distribués dans ce match, dans un jeu entrecoupé de nombreuses fautes. La Colombie avait bien entamé le match, en créant le danger devant les buts de Cecilia Santiago. Puis c’est Carolina Arias qui répondait côté mexicain à la demi-heure de jeu, avec une frappe non cadrée qui résultait d’un beau mouvement collectif. À la 37ème minute de jeu, Stefany Castano boxait le ballon sur un coup franc de Monica Ocampo bien tiré, puis réalisait une seconde parade sur le corner qui avait suivi. Mais la troisième tentative mexicaine fut la bonne, puisque le centre-tir de Veronica Perez se transformait en belle frappe enroulée qui trompait Stefany Castano. La fin de la première période a été ponctuée par des temps forts mexicains, sans que le score n’évolue pour autant.

En seconde période, les mexicaines se créent dès les premières minutes une belle occasion : Stephany Mayor lance parfaitement Renae Cuellar dans l’intervalle, mais Stefany Castano sort bien. Les colombiennes pensent avoir trouvé la clé à la 54ème, après que Daniela Montoya n’égalise, mais elle voit son but refusé pour une faute de main, qui était en fait inexistante. Les colombiennes comprennent alors qu’elles ont un gros coup à jouer et continuent de pousser, à l’image du coup franc tiré par Yoreli Rincon, mais Cecilia Santiago dévie sa tentative sur le poteau. Diana Ospina y va aussi de sa tentative, mais sa frappe lointaine ne trouve pas le cadre. Cette tentative aurait pu coûter cher à la portière mexicaine qui était très avancée dans ses buts. Les colombiennes tentent tout, et se voient récompensées de leurs efforts : en effet, Tatiana Ariza, fraîchement entrée en jeu, remise pour Daniela Montoya qui envoie une lourde frappe qui vient heurter la transversale de Cecilia Santiago avant de finir dans les filets. En toute fin de match, Charlyn Corral pense redonner l’avantage à son équipe, mais son but est refusé pour une faute très discutable. Les 2 équipes se quittent donc sur un score d’un but partout.

L’équipe de France prend donc la tête de ce groupe F, avec une victoire au compteur. La Colombie et le Mexique sont au coude à coude après ce match nul, suivis par l’Angleterre.

0
source : eurosport.fr

Le groupe D a démarré en beauté lundi dernier, avec deux superbes rencontres Suède-Nigeria (3-3) et Etats-Unis-Australie (3-1).

Les Etats-Unis sans surprise

On s’en doutait, les Etats-Unis, vice-champions du monde en titre, ont commencé la compétition par une victoire. Les Américaines ont dominé toute la rencontre, sans surprise, face à des Australiennes qui se sont battues jusqu’à la fin. C’est Megan Rapinoe qui ouvre le score rapidement pour les Etats-Unis (12ème minute), mais l’australienne Lisa de Vanna égalise un quart d’heure après. Elles auraient pu se faire surprendre après cette égalisation mais les Américaines sont restées dans leur match et l’emporte 3-1 grâce à Christen Press (61ème) et au doublé de Rapinoe (78ème).

Le Nigéria a convaincu

La deuxième rencontre opposait la Suède au Nigeria.  Alors que les Suédoises menaient au score 2-0, après un contre-son-camp d’Oparanozie (20ème) et la déviation de Fischer (31ème) sur corners, les joueuses du Nigéria ont su revenir au score avec la manière. Au retour des vestiaires, Okobi (50ème), et trois minutes après, Oshoala (53ème) ont permis à leur équipe d’égaliser une première fois. Puis en toute fin de match, c’est au tour d’Ordega (87ème) de répondre à la reprise de Sembrant (60ème).

Ce match nul est un faux pas pour la Suède qui se retrouve dans une situation compliquée, les Scandinaves affrontent les Etats-Unis, dans la nuit du 12 au 13 juin, leader actuel du groupe D. Le Nigeria quant à lui rencontrera l’Australie.

0
Cameroun - Equateur

La belle journée footballistique qui avait démarré par le Groupe D a largement tenu ses promesses avec le Groupe C. La première rencontre opposait le Caremoun à l’Equateur tandis que le deuxième match opposait les championnes en titre, le Japon, à la Suisse.

Malgré des volontés bien affichées, l’Equateur a subit la foudre camerounaise. La première mi-temps a mis longtemps a se dessiner mais le Cameroun venait inscrire le 1er but du match à la 34′ par l’intermédiaire de Madeleine Ngono Mani. S’en suivit 2 buts coup sur coup (36′ et 44′) pour le Caremoun. Le match était plié.

En 2ème mi-temps, les Camerounaises n’ont pas baissé le pied et trois autres buts seront inscrits pour un score finale entre le Cameroun et l’Equateur de 6 – 0. A noté, la très belle performance de Enganamouit qui s’offre un triplé pour ce premier match de poule. Enganamouit devient la première africaine à réaliser un triplé en Coupe du Monde et la 17ème joueuse mondiale à réaliser cet exploit.

Dans le second match, le Japon s’est imposé 1 – 0 face à la Suisse. Le match ne fût pas une partie de plaisir pour les tenantes du titre. Le Japon s’est pourtant vite détaché grâce à un penalty transformé par sa capitaine Aya Miyama à la 29′. Les deux joueuses suisses (Lara Dickenmann et Ramona Bachmann) auront donné du fil à retorde à l’équipe Niponne jusqu’au coup de sifflet final.

Le Cameroun prend donc la tête du groupe C suivit du Japon. Le prochain match opposera la Suisse à l’Equateur et le Japon au Cameroun.

Source image : http://fr.fifa.com

0
La Norvège a gagné 4-0 image lequipe.fr

Hier ont eu lieu les premiers matchs du Groupe B, au cours desquels la Norvège a dominé la Thaïlande, et l’Allemagne a surclassé la Côte d’Ivoire. Pas moins de quatorze buts ont été inscrits lors de ces deux confrontations.

Le premier match de la soirée opposait la Norvège à la Thaïlande au TD Place Stadium d’Ottawa. Les Norvégiennes l’ont dominé du début à la fin, sans jamais être inquiétées par les Thaïlandaises et l’ont remporté 4-0. Leur démonstration a commencé dès la 15ème minute de jeu, grâce à un magnifique but sur coup franc de Trine Rønning, avant qu’Isabell Herlovsen ne trouve le chemin des filets par deux fois en cinq minutes (29’ et 34’). Au retour des vestiaires, les Scandinaves ont poursuivi leur belle prestation, et la jeune Lyonnaise Ada Hegerberg a ainsi marqué son premier but de la compétition à la 67ème minute de jeu. Le score aurait même pu être beaucoup plus large si Mjelde n’avait pas manqué un penalty à la 73ème minute.

Dans le second match du Groupe B, les Allemandes ont infligé une leçon aux Ivoiriennes sur le score fleuve de 10-0. Les spectateurs du Lansdowne Stadium d’Ottawa n’avaient pas intérêt à être en retard, en effet, les doubles Championnes du Monde ont ouvert le score dès la 3ème minute, par l’intermédiaire de Sasic, qui a inscrit un second but à la 14’, puis un quatrième à la 31’. Entre temps, Anja Mittag avait elle aussi marqué sur une inspiration géniale de Lena Goessling. La future parisienne a inscrit un triplé à la 35’ et à la 64’. Ensuite, Simone Laudehr (7:0, 71’), Sarah Däbritz (8:0, 75’)et Melanie Behringer (9:0, 79’) ont aggravé le score, avant que Alexandra Popp ne l’achève sur coup franc (10:0, 85’). Les Ivoiriennes, dont c’est la première Coupe du Monde ont encore bien des choses à apprendre.

Les Allemandes ont donc pris la tête du groupe B, devant la Norvège, la Thaïlande et enfin la Côte d’Ivoire.

Les prochains matchs de cette poule auront lieu jeudi, avec Allemagne-Norvège et Côte d’Ivoire-Thaïlande

0
Canada - Chine

En match d’ouverture de ce Mondial canadien, le pays hôte s’est offert une courte victoire (1-0) face à la Chine sans véritablement briller. Les Néerlandaises se sont imposées sur ce même score face aux Néozélandaises dans un match qu’elles ont su maitriser.

Si le Canada avait à coeur d’ouvrir « sa » Coupe du Monde sous les meilleurs hospices, la Chine a vite refroidi ses ardeurs. La gardienne chinoise Wang Fei s’est montrée solide devant ses buts, aidée par une défense bien en place qui a compliqué la tâche des Canadiennes.

En toute fin de match, Adriana Leon obtient un penalty sur une faute litigieuse, que Sinclair ne manque pas de transformer. Les Chinoises devront confirmer leur bonne performance dans le prochain match qui les opposera aux Pays-Bas.

Dans l’autre match de ce groupe, les Pays-Bas et la Nouvelle-Zélande ont offert un match très soutenu, les deux équipes ayant choisi l’attaque-défense.

La jeune Lienke Martens ouvre le score à la 33ème minute d’une très belle frappe enroulée, qui sera le seul but de la rencontre. En seconde mi-temps, les Football Ferns ont tenté de percer la défense néerlandaise, sans succès. Les Oranje prennent d’ores-et-déjà une option pour les 8ème de finale, les Néozélandaises devront, quant à elle, impérativement s’imposer dans le prochain match face à la Chine. Un match qui s’annonce déjà difficile.

Prochains matchs :

0
Sélections des 24 pays

Les annonces officielles se sont faites au compte goutte. Chaque nation ayant privilégié une date pour dévoiler sa liste de 23 joueuses participantes à la Coupe du Monde 2015. La première équipe que nous avions annoncé, ici même, était l’équipe des Etats-Unis. L’entraîneuse américaine, Jill Ellis, avait préféré dévoiler sa liste des 23 très tôt, en avril plus exactement.

Cette fois, toutes les équipes sont connues. On sait même quels seront les numéros que porteront les joueuses durant la prochaine Coupe du Monde. Découvrez notre tableau complet sur les 24 nations participantes à cette prestigieuse compétition.

Allemagne

Sélection Allemagne

1 Nadine ANGERER
2 Bianca SCHMIDT
3 Saskia BARTUSIAK
4 Leonie MAIER
5 Annike KRAHN
6 Simone LAUDEHR
7 Melanie BEHRINGER
8 Pauline BREMER
9 Lena LOTZEN
10 Dzsenifer MAROZSAN
11 Anja MITTAG
12 Almuth SCHULT
13 Celia SASIC
14 Babett PETER
15 Jennifer CRAMER
16 Melanie LEUPOLZ
17 Josephine HENNING
18 Alexandra POPP
19 Lena PETERMANN
20 Lena GOESSLING
21 Laura BENKARTH
22 Tabea KEMME
23 Sara DAEBRITZ

Brésil

Sélection du Brésil

1 LUCIANA
2 FABIANA
3 MONICA
4 ERIKA
5 ANDRESSA
6 TAMIRES
7 BEATRIZ
8 THAISA
9 ANDRESSA ALVES
10 MARTA
11 CRISTIANE
12 BARBARA
13 POLIANA
14 GESSICA
15 TAYLA
16 RAFAELLE
17 ROSANA
18 RAQUEL
19 MAURINE
20 FORMIGA
21 GABRIELA
22 DARLENE
23 LETICIA

Chine

Sélection de Chine

1 ZHANG Yue
2 LIU Shanshan
3 PANG Fengyue
4 LI Jiayue
5 WU Haiyan
6 LI Dongna
7 XU Yanlu
8 MA Jun
9 WANG Shanshan
10 LI Ying
11 WANG Shuang
12 WANG Fei
13 TANG Jiali
14 ZHAO Rong
15 LEI Jiahui
16 LOU Jiahui
17 GU Yasha
18 HAN Peng
19 TAN Ruyin
20 ZHANG Rui
21 WANG Lisi
22 ZHAO Lina
23 REN Guixin

Costa Rica

Sélection du Costa Rica

1 Dinnia DIAZ
2 Gabriela GUILLEN
3 Emilie VALENCIANO
4 Mariana BENAVIDES
5 Diana SAENZ
6 Carol SANCHEZ
7 Melissa HERRERA
8 Daniela CRUZ
9 Carolina VENEGAS
10 Shirley CRUZ
11 Raquel RODRIGUEZ CEDENO
12 Lixy RODRIGUEZ
13 Noelia BERMUDEZ
14 Maria BARRANTES
15 Cristin GRANADOS
16 Katherine ALVARADO
17 Karla VILLALOBOS
18 Yirlania ARROYO
19 Fabiola SANCHEZ
20 Wendy ACOSTA
21 Adriana VENEGAS
22 Maria COTO
23 Gloriana VILLALOBOS

Espagne

Maillot féminine Espagne 2015

1 Ainhoa TIRAPU
2 Celia JIMENEZ
3 Leire LANDA
4 Melanie SERRANO PEREZ
5 Ruth GARCIA
6 Virginia TORRECILLA
7 Natalia PABLOS
8 Sonia BERMUDEZ
9 Veronica BOQUETE
10 Jennifer HERMOSO
11 Priscila BORJA
12 Marta CORREDERA
13 Dolores GALLARDO
14 Vicky LOSADA
15 Silvia MESEGUER
16 Ivana ANDRES
17 Elisabet IBARRA
18 Marta TORREJON
19 Erika VAZQUEZ
20 Irene PAREDES
21 Alexia PUTELLAS
22 Amanda SAMPEDRO
23 Sandra PANOS

Japon

Sélection Japon Canada 2015

1 Miho FUKUMOTO
2 Yukari KINGA
3 Azusa IWASHIMIZU
4 Saki KUMAGAI
5 Aya SAMESHIMA
6 Mizuho SAKAGUCHI
7 Kozue ANDO
8 Aya MIYAMA
9 Nahomi KAWASUMI
10 Homare SAWA
11 Shinobu OHNO
12 Megumi KAMIONOBE
13 Rumi UTSUGI
14 Asuna TANAKA
15 Yuika SUGASAWA
16 Mana IWABUCHI
17 Yuki OGIMI
18 Ayumi KAIHORI
19 Saori ARIYOSHI
20 Yuri KAWAMURA
21 Erina YAMANE
22 Asano NAGASATO
23 Kana KITAHARA

Norvège

Sélection Norvège

1 Ingrid HJELMSETH
2 Maria THORISDOTTIR
3 Marita SKAMMELSRUD LUND
4 Gry Tofte IMS
5 Lisa-Marie UTLAND
6 Maren MJELDE
7 Trine RONNING
8 Solveig GULBRANDSEN
9 Isabell HERLOVSEN
10 Anja SONSTEVOLD
11 Nora HOLSTAD BERGE
12 Silje VESTERBEKKMO
13 Ingrid Moe
14 Ingrid SCHJELDERUP
15 Marit SANDVEI
16 Elise THORSNES
17 Lene MYKJALAND
18 Melissa BJANESOY
19 Kristine MINDE
20 Emilie HAAVI
21 Ada HEGERBERG
22 Hege HANSEN
23 Cecilie FISKERSTRAND

Suède

Sélection Suède

1 Hedvig LINDAHL
2 Charlotte ROHLIN
3 Linda SEMBRANT
4 Emma BERGLUND
5 Nilla FISCHER
6 Sara THUNEBRO
7 Lisa DAHLKVIST
8 Lotta SCHELIN
9 Kosovare ASLLANI
10 Sofia JAKOBSSON
11 Jenny HJOHLMAN
12 Hilda CARLEN
13 Malin DIAZ PETTERSSON
14 Amanda ILESTEDT
15 Therese SJOGRAN
16 Lina NILSSON
17 Caroline SEGER
18 Jessica SAMUELSSON
19 Emma LUND
20 Emilia APPELQVIST
21 Carola SOBERG
22 Olivia SCHOUGH
23 Elin RUBENSSON

Angleterre

Angleterre drapeau

1 Karen BARDSLEY
2 Alex SCOTT
3 Claire RAFFERTY
4 Fara WILLIAMS
5 Steph HOUGHTON
6 Laura BASSETT
7 Jordan NOBBS
8 Jill SCOTT
9 Eniola ALUKO
10 Karen CARNEY
11 Jade MOORE
12 Lucy BRONZE
13 Siobhan CHAMBERLAIN
14 Alex GREENWOOD
15 Casey STONEY
16 Katie CHAPMAN
17 Jo POTTER
18 Toni DUGGAN
19 Jodie TAYLOR
20 Lianne SANDERSON
21 Carly TELFORD
22 Fran KIRBY
23 Ellen WHITE

Cameroun

Sélection Cameroun

1 Annette NGO
2 Christine MANIE
3 Ajara NCHOUT
4 Yvonne LEUKO
5 Augustine EJANGUE
6 Francine ZOUGA
7 Gabrielle ONGUENE
8 Raissa FEUDJIO
9 Madeleine NGONO MANI
10 Jeannette YANGO
11 Aurelle AWONA
12 Claudine MEFFOMETOU TCHENO
13 Cathy BOU NDJOUH
14 Ninon ABENA
15 Ysis SONKENG
16 Thecle MBORORO
17 Gaelle ENGANAMOUIT
18 Henriette AKABA
19 Agathe NGANI
20 Genevieve NGO MBELECK
21 Rose BELLA
22 Wanki AWACHWI
23 Flore ENYEGUE

Colombie

Sélection Colombie

1 Stefany CASTANO
2 Carolina ARBELAEZ
3 Natalia GAITAN
4 Diana OSPINA
5 Melissa ORTIZ
6 Daniela MONTOYA
7 Ingrid VIDAL
8 Mildrey PINEDA
9 Orianica VELASQUEZ
10 Yoreli RINCON
11 Catalina USME
12 Sandra SEPULVEDA
13 Angela CLAVIJO
14 Nataly ARIAS
15 Tatiana ARIZA
16 Lady ANDRADE
17 Carolina ARIAS
18 Yisela CUESTA
19 Leicy SANTOS
20 Laura COSME
21 Isabella ECHEVERRI
22 Catalina PEREZ
23 Manuela GONZALEZ

Côte d’Ivoire

Sélection Cote d'Ivoire

1 Lydie SAKI
2 Fatou COULIBALY
3 Djelika COULIBALY
4 Nina KPAHO
5 Miriam DIAKITE
6 Rita AKAFFOU
7 Nadege ESSOH
8 Ines NREHY
9 Sandrine NIAMIEN
10 Ange NGUESSAN
11 Rebecca ELLOH
12 Ida GUEHAI
13 Fernande TCHETCHE
14 Josee NAHI
15 Christine LOHOUES
16 Dominique THIAMALE
17 Nadege CISSE
18 Binta DIAKITE
19 Jessica ABY
20 Aminata HAIDARA
21 Sophie AGUIE
22 Raymonde KACOU
23 Cynthia DJOHORE

Etats-Unis

USA Sélection

1 Hope SOLO
2 Sydney LEROUX
3 Christie RAMPONE
4 Becky SAUERBRUNN
5 Kelley O’HARA
6 Whitney ENGEN
7 Shannon BOXX
8 Amy RODRIGUEZ
9 Heather O’REILLY
10 Carli LLOYD
11 Alex KRIEGER
12 Lauren HOLIDAY
13 Alex MORGAN
14 Morgan BRIAN
15 Megan RAPINOE
16 Lori CHALUPNY
17 Tobin HEATH
18 Ashlyn HARRIS
19 Julie JOHNSTON
20 Abby WAMBACH
21 Alyssa NAEHER
22 Meghan KLINGENBERG
23 Christen PRESS

Mexique

Maillot Mexique femme

1 Cecilia SANTIAGO
2 Kenti ROBLES
3 Christina MURILLO
4 Alina GARCIAMENDEZ
5 Valeria MIRANDA
6 Jennifer RUIZ
7 Nayeli RANGEL
8 Teresa NOYOLA
9 Charlyn CORRAL
10 Stephany MAYOR
11 Monica OCAMPO
12 Pamela TAJONAR
13 Greta ESPINOZA
14 Arianna ROMERO
15 Bianca SIERRA
16 Monica ALVARADO
17 Veronica PEREZ
18 Amanda PEREZ
19 Renae CUELLAR
20 Maria SANCHEZ
21 Ariana CALDERON
22 Fabiola IBARRA
23 Emily ALVARADO

Nouvelle-Zélande

Nouvelle Zélande

1 Erin NAYLER
2 Ria PERCIVAL
3 Anna GREEN
4 Katie DUNCAN
5 Abby ERCEG
6 Rebekah STOTT
7 Ali RILEY
8 Jasmine PEREIRA
9 Amber HEARN
10 Sarah GREGORIUS
11 Kirsty YALLOP
12 Betsy HASSETT
13 Rosie WHITE
14 Katie BOWEN
15 Meikayla MOORE
16 Annalie LONGO
17 Hannah WILKINSON
18 Catherine BOTT
19 Evie MILLYNN
20 Daisy CLEVERLEY
21 Rebecca ROLLS
22 Emma KETE
23 Cushla LICHTWARK

Suisse

équipe Suisse

1 Gaelle THALMANN
2 Nicole REMUND
3 Sandra BETSCHART
4 Rachel RINAST
5 Noelle MARITZ
6 Selina KUSTER
7 Martina MOSER
8 Cinzia ZEHNDER
9 Lia WAELTI
10 Ramona BACHMANN
11 Lara DICKENMANN
12 Stenia MICHEL
13 Ana Maria CRNOGORCEVIC
14 Rahel KIWIC
15 Caroline ABBE
16 Fabienne HUMM
17 Florijana ISMAILI
18 Vanessa BUERKI
19 Eseosa AIGBOGUN
20 Daniela SCHWARZ
21 Jennifer OEHRLI
22 Vanessa BERNAUER
23 Barla DEPLAZES

Australie

sélection de l'équipe australienne

1 Lydia WILLIAMS
2 Larissa CRUMMER
3 Ashleigh SYKES
4 Clare POLKINGHORNE
5 Laura ALLEWAY
6 Servet UZUNLAR
7 Steph CATLEY
8 Elise KELLOND-KNIGHT
9 Caitlin FOORD
10 Emily VAN EGMOND
11 Lisa DE Vanna
12 Leena KHAMIS
13 Tameka BUTT
14 Alanna KENNEDY
15 Teresa POLIAS
16 Hayley RASO
17 Kyah SIMON
18 Melissa BARBIERI
19 Katrina GORRY
20 Samantha KERR
21 Mackenzie ARNOLD
22 Nicola BOLGER
23 Michelle HEYMAN

Canada

Sélection du Canada

1 Erin McLEOD
2 Emily ZURRER
3 Kadeisha BUCHANAN
4 Carmelina MOSCATO
5 Robyn GAYLE
6 Kaylyn KYLE
7 Rhian WILKINSON
8 Diana MATHESON
9 Josee BELANGER
10 Lauren SESSELMANN
11 Desiree SCOTT
12 Christine SINCLAIR
13 Sophie SCHMIDT
14 Melissa TANCREDI
15 Allysha CHAPMAN
16 Jonelle FILIGNO
17 Jessie FLEMING
18 Selenia IACCHELLI
19 Adriana LEON
20 Marie-Eve NAULT
21 Stephanie LABBE
22 Ashley LAWRENCE
23 Karina LeBLANC

Corée du Sud

Corée du Sud - Espagne

1 JUN Minkyung
2 LEE Eunmi
3 LIM Seonjoo
4 SHIM Seojeon
5 KIM Doyeon
6 HWANG Boram
7 JEON Gaeul
8 CHO Sohyun
9 PARK Eunsun
10 JI Soyun
11 JUNG Seolbin
12 YOO Younga
13 KWON Hahnul
14 SONG Suran
15 PARK Heeyoung
16 KANG Yumi
17 SHIN Damyeong
18 KIM Jungmi
19 KIM Sooyun
20 KIM Hyeri
21 YOON Younggeul
22 LEE Sodam
23 LEE Geummin

Equateur

Sélection équateur

1 Shirley BERRUZ
2 Katherine ORTIZ
3 Nancy AGUILAR
4 Merly ZAMBRANO
5 Mayra OLVERA
6 Angie PONCE
7 Ingrid RODRIGUEZ
8 Erika VASQUEZ
9 Giannina LATTANZIO
10 Ambar TORRES
11 Monica QUINTEROS
12 Irene TOBAR
13 Madelin RIERA
14 Carina CAICEDO
15 Ana PALACIOS
16 Ligia MOREIRA
17 Alexandra SALVADOR
18 Adriana BARRE
19 Kerlly REAL
20 Denise PESANTES
21 Mabel VELARDE
22 Andrea VERA
23 Mariela JACOME

France

Sélection France - Coupe du Monde 2015

1 Celine DEVILLE
2 Wendie RENARD
3 Laure BOULLEAU
4 Laura GEORGES
5 Sabrina DELANNOY
6 Amandine HENRY
7 Kenza DALI
8 Jessica HOUARA
9 Eugenie Le Sommer
10 Camille ABILY
11 Claire LAVOGEZ
12 Elodie THOMIS
13 Kadidiatou DIANI
14 Louisa NECIB
15 Elise BUSSAGLIA
16 Sarah BOUHADDI
17 Gaetane THINEY
18 Marie-Laure Delie
19 Griedge MBOCK
20 Annaig BUTEL
21 Meline GERARD
22 Amel MAJRI
23 Kheira HAMRAOUI

Nigéria

Super Falcons

1 Precious DEDE
2 Blessing EDOHO
3 Osinachi OHALE
4 Perpetua NKWOCHA
5 Onome EBI
6 Josephine CHUKWUNONYE
7 Ukpong SUNDAY
8 Asisat OSHOALA
9 Desire OPARANOZIE
10 Courtney DIKE
11 Ini-Abasi UMOTONG
12 Halimatu AYINDE
13 Ngozi OKOBI
14 Evelyn NWABUOKU
15 Ugo NJOKU
16 Ibubeleye WHYTE
17 Francisca ORDEGA
18 Loveth AYILA
19 Martina OHADUGHA
20 Cecilia NKU
21 Christy OHIAERIAKU
22 Sarah NNODIM
23 Ngozi EBERE

Pays-Bas

Sélection des Pays-bas

1 Loes GEURTS
2 Desiree VAN LUNTEREN
3 Stefanie VAN DER GRAGT
4 Mandy VAN DEN BERG
5 Petra HOGEWONING
6 Anouk DEKKER
7 Manon MELIS
8 Sherida SPITSE
9 Vivianne MIEDEMA
10 Danielle VAN DE DONK
11 Lieke MARTENS
12 Dyanne BITO
13 Dominique JANSSEN
14 Anouk HOOGENDIJK
15 Merel VAN DONGEN
16 Sari VAN VEENENDAAL
17 Tessel MIDDAG
18 Maran VAN ERP
19 Kirsten VAN DE VEN
20 Jill ROORD
21 Vanity LEWERISSA
22 Shanice VAN DE SANDEN
23 Angela CHRIST

Thaïlande

Sélection Thaïlande

1 Waraporn BOONSING
2 Darut CHANGPLOOK
3 Natthakarn CHINWONG
4 Duangnapa SRITALA
5 Ainon PHANCHA
6 Pikul KHUEANPET
7 Silawan INTAMEE
8 Naphat SEESRAUM
9 Warunee PHETWISET
10 Sunisa SRANGTHAISONG
11 Alisa RUKPINIJ
12 Rattikan THONGSOMBUT
13 Orathai SRIMANEE
14 Thanatta CHAWONG
15 Irravadee MAKRIS
16 Khwanrudi SAENGCHAN
17 Anootsara MAIJARERN
18 Yada SENGYONG
19 Taneekarn DANGDA
20 Wilaiporn BOOTHDUANG
21 Kanjana SUNG-NGOEN
22 Sukanya CHOR.CHAROENYING
23 Nisa ROMYEN

Suivez-nous