Auteurs Articles par Hortense Leblanc

Hortense Leblanc

15 Articles 0 commentaires
Passionnée par le football, supportrice du LOSC, et handballeuse, je souhaite devenir journaliste sportive depuis plusieurs années. Agée de 16 ans, je suis actuellement en 1ère ES dans le Nord.

0
Les Japonaises en finale, au bout du suspens image fifa;com

Dans la nuit de dimanche à lundi se disputera la finale de la Coupe du Monde entre les Etats-Unis, et le Japon. Après avoir fait la rétrospective du parcours américain, Canada 2015 vous propose d’effectuer celle du parcours japonais.

Les Japonaises étaient placées dans le groupe C, avec la Suisse, le Cameroun, et l’Equateur. Les Championnes du Monde en titre ont assumé leur statut de favorites de la compétition dès ces phases de poules. En effet, elles ont été victorieuses à trois reprises en trois matchs. Leur première rencontre a eu lieu le 8 Juin, à Vancouver, contre la Suisse et s’est soldée sur le score de 1-0. Les Nippones ont inscrit l’unique but du match, sur un penalty de leur capitaine Aya Miyama. Pour leur second match, elles ont dominé le Cameroun 2-1, avec des buts de Aya Sameshima et de Yuki Sugasawa, s’assurant ainsi d’être qualifiées pour le tour suivant. Dans le dernier match de la poule, elles se sont imposées 1-0 face à l’Equateur.

Lors des huitièmes de finale, les Nadeshiko ont battu les Oranjes des Pays-Bas 2-1 avec des buts de Ariyoshi et Ogimi.

Puis, en quart de finale, elles ont remporté leur match contre l’Australie sur le score de 1-0. Peu précises au moment de conclure leurs occasions, les Japonaises ont dû attendre la 87′ pour enfin inscrire un but libérateur par l’intermédiaire d’Iwabushi.

En demi-finale, elles ont dû lutter contre l’Angleterre. Les deux équipes ont inscrit un but sur penalty, mais la malheureuse anglaise Bassett a marqué un but contre son camp dans les arrêts de jeu, autorisant ainsi les asiatiques de rêver à un second sacre d’affilée.

Pour cela, il faudra vaincre les Américaines, qui rêvent, elles aussi, de devenir Championnes du Monde.

0
Les Américaines s'offrent la finale image francetvsport.fr

A deux jours de la finale de la Coupe du Monde, Canada 2015 vous propose de revenir sur le parcours des Américaines.

Les Stars and Stripes étaient placées dans le Groupe D, avec l’Australie, la Suède et le Nigéria. Elles ont terminé premières de ce groupe qualifié de « groupe de la mort ». Les coéquipières d’Abby Wambach avaient débuté la compétition le 8 Juin, avec une victoire contre l’Australie sur le score de 3-1, grâce notamment à un doublé de Rapinoe. Puis, elles avaient été tenues en échec lors de leur second match, face aux Suédoises, en effet, aucune des deux équipes n’avaient trouvé le chemin des filets. Enfin, pour le dernier match de leur poule, les Américaines affrontaient les Super Falcons du Nigéria. Grâce à un but de leur capitaine Wambach, seul but de la partie, elles se sont qualifiées pour les huitièmes de finale.

Lors de ces huitièmes, les USA ont dominé la Colombie (troisième du groupe F) sur le score de 2-0.Dans un match plein de rebondissements, la team USA avait ouvert le score sur un but de Morgan, et l’avait aggravé sur un penalty de Lloyd, alors que leurs adversaires étaient réduites à 10.

En quart de finale, les Américaines affrontaient les Chinoises. Privées de Wambach, Rapinoe, et Holiday, elles étaient quand même parvenues à remporter ce match 1-0, sans forcer leur talent, grâce à un but de Lloyd.

Enfin, en demi-finale, elles ont dominé l’Allemagne 2-0. Dans ce match, les gardiennes ont montré l’étendue de leur talent en repoussant de nombreux assauts. Alors que Sasic manquait le cadre sur un penalty, l’inarrêtable Lloyd  concrétisait le sien en but avant que O’hara n’inscrive le deuxième but.

En finale, les vice-championnes du Monde tenteront cette fois d’en devenir les championnes, en battant le Japon, dans un remake de la finale de 2011.

0

Hier soir, les Américaines affrontaient la Chine avec pour unique objectif de rejoindre l’Allemagne, victorieuse de la France.

Même privées de Rapinoe, Wambach et Holiday, les Stars and Stripes ont réussi à dominer les Chinoises sur le score de 1-0. Les USA n’ont jamais été inquiétées par leurs adversaires, mais n’ont pas réussi à concrétiser leurs nombreuses occasions. Les Asiatiques ont réussi à tenir le score nul et vierge, grâce à des arrêts de leur gardienne Wang Fei, jusqu’à la 51′ et le but de Carli Lloyd, capitaine d’un soir. Les Américaines se qualifient donc, sans briller, mais sans forcer leur talent.

En demi-finale, elles affronteront l’ Allemagne, contre qui il sera très important de concrétiser les occasions pour ne pas regretter… Demandez-le aux Françaises.

Voir les meilleurs moments de USA-Chine

0
Les Bleues qualifiées ! image: Eurosport.fr

Les huitièmes de finale se sont terminés hier soir, et ont livré leurs verdicts. Les équipes qualifiées sont :

La Chine :

Les Roses se sont imposées face aux Lionnes Indomptables du Cameroun, samedi soir, à Edmonton, sur le score de 1-0, dans un match serré. Les Chinoises ont inscrit le seul but de la rencontre à la 12′, grâce à un but de Wang suite à un corner.

L’Allemagne :

Les Allemandes se sont qualifiées pour la suite de la compétition en écrasant la Suède 4-1. Après trois matchs nuls en phase de poules, les coéquipières de Lotta Schelin n’ont pas résisté face à la supériorité, aussi bien offensive que défensive, de la Nationalmannschaft. L’inévitable Mittag a inscrit son cinquième but en quatre matchs (24′: 1-0). Puis Sasic a aggravé le score sur penalty, avant de s’offrir un doublé. Malgré un but de Sembrant, les Suédoises ne reviendront pas, et leur sort sera fixé par Marozsan (88′: 4-1).

Le Canada :

Le pays hôte s’est qualifié pour les quarts en battant la Suisse sur le score de 1-0 grâce à un but de Bélanger à la 52′. La Nati n’est pas parvenue à revenir au score malgré quelques occasions.

La France :

Les Bleues ont dominé la Corée du Sud sur le score de 3-0. Comme elles l’avaient fait contre le Mexique, les joueuses de Philippe Bergerôo ont ouvert le score dès l’entame de match, grâce à une magnifique action collective menée par Laure Boulleau et conclue par Marie-Laure Delie (4′: 1-0). Elles ont doublé le score, grâce à un but d’Elodie Thomis à peine quatre minutes plus tard, après un beau « une-deux » avec Eugénie Le Sommer. On retrouvera cette dernière à la 48′, avec cette fois, une passe décisive pour Delie. Notons que la Nordiste Amandine Henry a été élue meilleure joueuse du match pour la seconde fois dans ce Mondial.

Voir le résumé vidéo de France-Corée du Sud

L’Australie :

Les Australiennes ont créé la surprise de ces huitièmes en éliminant le Brésil (qui avait remporté tous ces matchs depuis le début de la Coupe du Monde). Dans un match serré, les Australiennes ont attendu la 80′ pour mettre fin au suspens et se qualifier grâce à un but de Simon, tout juste entrée en jeu.

L’Angleterre :

Les Lionesses se sont qualifiées pour les quarts en battant la Norvège 2-1. Après un première mi-temps sans réelles occasions, les Scandinaves ont ouvert le score à la 54′ sur une tête de Gulbrandsen. Les Anglaises ont riposté à la 61′ sur un but, là aussi, de la tête de Houghton avant que Bronze n’inscrive un but sur une merveilleuse frappe des 30 mètres. Les Britanniques peuvent remercier leur gardienne Karen Bardsley, élue meilleure joueuse du match, sans qui leur qualification aurait été impossible.

Les Etats-Unis :

Sans surprise, les Américaines poursuivent la compétition après leur victoire 2-0 face à la Colombie au terme d’un match riche en rebondissements. Après un but de Wambach refusé pour une position de hors-jeu, la gardienne colombienne stoppe la tentative de Morgan, avant que Johnston ne trouve la transversale. Au retour des vestiaires, la portière des Cafeteras commet une faute à l’entrée de sa surface en taclant Alex Morgan, ce qui lui a valu un carton rouge et un penalty pour les Américaines. Ce penalty sera manqué par Wambach. Morgan est omniprésente puisque c’est elle qui, à la 53′, ouvrira le score. Les Stars and Stripes ont ensuite obtenu un second penalty, suite à une faute sur Rapinoe, qui a été transformé par Lloyd (66′: 2-0). A noter les cartons jaunes de Holiday et Rapinoe, qui seront suspendues au prochain match.

Le Japon :

Les Championnes du Monde en titre rejoignent aussi le prochain tour. Elles se sont imposées 2-1 face aux Pays-Bas. Elles ont ouvert le score dès la 10′, avec un but de Ariyoshi, opportuniste au moment de reprendre une tête de Ogimi qui avait rebondit sur la barre transversale. Les Néerlandaises se sont battues pour revenir au score, mais Sakaguchi a mis fin au suspens à la 78′ (2-0). Les Nadeshiko se feront pourtant surprendre par les Oranjes dans les arrêts de jeu, avec un but de Van De Ven.

Les quarts de finale débuteront dès vendredi, avec Chine-USA, Allemagne-France, Australie-Japon , et Angleterre-Canada.

0
Les Coréennes se qualifient aux dépens de l'Espagne

Alors qu’elles étaient déjà assurées de participer aux huitièmes de finale, les Brésiliennes ont dominé le Costa Rica sur le score de 1-0. De leur côté, les Coréennes se sont qualifiées pour la suite de la compétition en dominant l’Espagne 2-1.

La Seleçao termine première du Groupe E, en ayant remporté tous ses matchs. En effet, après leurs victoires contre l’Espagne et la Corée, elles se sont imposées face au Costa Rica. Les Auriverdes ont dominé tout le match, en multipliant les occasions, mais ont dû patienter jusqu’à la 83′ pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Raquel Fernandes, face à des Ticas recroquevillées en défense et attendant une contre-attaque.

Voir les buts de Costa Rica-Brésil

Dans l’autre match du Groupe E, les Coréennes et les Espagnoles se disputaient la seconde place qualificative. Les Taeguk Ladies ont remporté ce duel. La capitaine de la Roja, Vero Boquete, avait pourtant montré l’exemple à ses coéquipières en ouvrant le score à la 29′, avant que la capitaine Sud-Coréenne, Cho Sohyun ne lui réponde, de la tête à la 53′ (1-1). Les Asiatiques ont ensuite pris l’avantage, grâce à un centre-tir chanceux de Kim Sooyun, à la 78′.

Voir les buts de Espagne-République de Corée

Ce sont donc les Sud-Coréennes qui poursuivent la compétition aux côtés du Brésil. L’Espagne et le Costa Rica sont éliminés.

Les Brésiliennes rencontreront l’Australie au prochain tour, tandis que la République de Corée affrontera notre Equipe de France.

0
Le premier but d'Ada Hegerberg image fifa.com

Les derniers matchs du Groupe B ont vu l’Allemagne et la Norvège s’imposer devant la Thaïlande et la Côte d’Ivoire, se qualifiant ainsi pour les huitièmes de finale.

Les Allemandes, même avec une équipe remaniée par Silvia Neid, ont facilement dominé les Thaïlandaises sur le score de 4-0. La Nationalmannschaft avait ouvert le score, sur une tête lobée de Melanie Leupolz, à la 24′. Au retour des vestiaires, la sélectionneuse allemande a procédé à deux changements, dont l’entrée en jeu de Lena Petermann. Un coaching payant puisque la joueuse inscrira deux buts de la tête en deux minutes (56′ et 58′). Enfin, Sarah Däbritz  scellera le score à la 73′, devant des Thaïlandaises résignées.

Voir les buts de Thaïlande-Allemagne

L’autre match du Groupe B aura offert un beau spectacle, avec quatre jolis buts aux spectateurs du Stadium de Moncton. Les Norvégiennes se sont imposées 3-1 face à la Côte d’Ivoire. La Lyonnaise Ada Hegerberg a rapidement profité des largesses défensives des Eléphantes pour inscrire son premier but du match (6′), mais a dû attendre l’heure de jeu avant d’en marquer un second. Cinq minutes plus tard, sa coéquipière Solveig Gulbrandsen a aggravé le score, le portant à 3-0, avant que l’Ivoirienne Ange Nguessan n’inscrive le plus beau but de la compétition, d’une magnifique frappe des 35 mètres en pleine lucarne.

Voir les buts de Norvège-Côte d’Ivoire

Les Allemandes terminent donc premières du groupe, devant la Norvège, la Thaïlande, et la Côte d’Ivoire.

L’Allemagne disputera son prochain match contre le meilleur troisième des groupes A,C ou D, et la Norvège affrontera le second du Groupe F (qui pourrait être la France). Quant à la Thaïlande, elle garde un maigre espoir de se qualifier pour les huitièmes de finale en étant repêchée en tant que possible meilleur troisième des groupes B, E, F, ou A, B, F.

0
Karla Villalobos exulte après son but égalisateur image journalmetro.com

Les spectateurs du Stade Olympique de Montréal ont pu assister, hier soir, à deux matchs disputés avec Brésil-Espagne et Corée du Sud-Costa Rica.

Les Brésiliennes ont dominé l’Espagne sur le score de 1-0. Malgré sa légère et surprenante domination en première période, la Roja a encaissé un but au plus mauvais moment, avant la pause, par l’Auriverde Andressa Alves.  Puis, la Seleçao a su conserver son avance jusqu’à la fin du match. Le Brésil se qualifie donc pour les huitièmes de finale, en s’assurant de finir premier de son groupe.

Voir les buts de Brésil-Espagne

En effet, dans le second match de la soirée, les Coréennes ont été accrochées par le Costa Rica (2-2). Ce sont les Sud-Américaines qui avaient ouvert le score, grâce à un but accordé avec la Goal Line Technology de Herrera, à la 17′. La réponse Asiatique ne s’est pas fait attendre, puisque les Taeguk Ladies ont égalisé à peine quatre minutes plus tard, sur penalty, par Soyun. Dans la foulée, les Coréennes ont même pris l’avantage au score, grâce à une réalisation de Gaeul. Malgré leur domination, elles se sont fait surprendre à la dernière minute de jeu, sur un ballon piqué de Villalobos, entrée en cours de jeu. Un coaching payant pour les Ticas qui accrochent donc les Coréennes après avoir tenu en échec les Espagnoles.

Voir les buts de Corée du Sud-Costa Rica

Le Brésil est donc en tête du groupe, devant les Costariciennes, les Espagnoles et enfin les Coréennes.

Les prochains matchs seront décisifs, et verront s’affronter le Costa Rica et le Brésil, ainsi que la Corée et l’Espagne.

0
image nouvelobs.com

Hier soir ont eu lieu les seconds matchs du Groupe B, entre l’Allemagne et la Norvège, puis entre la Thaïlande et la Côte d’Ivoire.

Après les quatorze buts inscrits lors des premiers premiers matchs des Allemandes et des Norvégiennes, nous pouvions nous attendre à assister à une avalanche de buts hier soir au Lansdowne Stadium d’Ottawa. Finalement, malgré sa très bonne première période, la Nationalmannschaft a été tenue en échec par la sélection scandinave sur le score de 1-1. L’Allemagne avait ouvert le score dès l’entame de match (6′) grâce à un nouveau but de Mittag. La parisienne a ainsi marqué son quatrième but en deux rencontres. Les Norvégiennes sont revenues des vestiaires avec de meilleures intentions, et Mjelde a égalisé sur un magnifique coup-franc en pleine lucarne à l’heure de jeu, contraignant les Allemandes au partage des points.

Voir les buts de Allemagne-Norvège

L’autre confrontation de la soirée opposait la Thaïlande à la Côte d’Ivoire.  Au terme d’un match plein de rebondissements, les Asiatiques sont sorties vainqueurs. Les premières à se mettre en évidence ont été les Ivoiriennes, grâce à un but de Ange Nguessan dès la 4′, soit le premier but de sa sélection dans la compétition. Les Thaïlandaises ont attendu la 29′ pour égaliser, avec une demi-volée de Orathai Srimanee. Juste avant la pause, Srimanee s’est offert le doublé, de la tête. Ce but a nécessité l’usage de la Goal Line Technology pour être validé. Les Eléphantes ont ensuite été trompées par leur défense désorganisée et une boulette de leur gardienne, sur un but de Thanatta Chawong à la 75′, un but entaché d’une position de hors-jeu au départ de l’action. L’africaine Josee Nahi a réduit le score en fin de match (3-2).

Voir les buts de Côte d’Ivoire-Thaïlande

L’Allemagne conserve la tête du groupe B, devant la Norvège, la Thaïlande, et la Côte d’Ivoire.

Les prochains matchs de ce Groupe auront lieu lundi, avec Allemagne-Thaïlande et Côte d’Ivoire-Norvège.

0
Marta et Formiga font tomber des records

Le Groupe E  est entré en lice hier soir, avec les matchs Espagne-Costa Rica et Brésil-Corée.

Dans le premier match de la soirée, les Espagnoles et les Costariciennes se sont neutralisées sur le score de 1-1 à l’Olympic Stadium de Montréal. La « Rojita » avait ouvert le score dès la 13′, grâce à un but de Losada, un écart de courte durée, puisque les « Ticas » ont  immédiatement réagi, une minute plus tard, par un but de Rodriguez. Malgré une large domination, les Espagnoles ont manqué de réalisme (7 tirs cadrés sur 19), offrant ainsi un point presque inespéré aux coéquipières de Shirley Cruz.

Plus tard dans la soirée, les Brésiliennes se sont imposées 2-0 face à la Corée. Elles ont ouvert le score à la 33′, par l’intermédiaire de Formiga. La joueuse de 37 ans est ainsi devenue la buteuse la plus âgée d’une Coupe du Monde féminine. Puis, en seconde mi-temps, les sud-américaines ont aggravé le score, sur un penalty de Marta, qui a littéralement porté son équipe vers la victoire. La quintuple Joueuse Mondiale FIFA de l’année (2006,2007, 2008, 2009, 2010) est également rentrée dans l’histoire hier, en devenant la recordwoman du nombre de buts dans la compétition, avec un total de 15 buts.

Les Brésiliennes ont donc pris la tête du classement du Groupe E, devant les Espagnoles et les Costariciennes (ex-aequo), les Sud-Coréennes étant quatrièmes et dernières.

Les prochains matchs de ce groupe auront lieu samedi, avec au programme Corée du Sud-Costa Rica, et Brésil-Espagne.

0
La Norvège a gagné 4-0 image lequipe.fr

Hier ont eu lieu les premiers matchs du Groupe B, au cours desquels la Norvège a dominé la Thaïlande, et l’Allemagne a surclassé la Côte d’Ivoire. Pas moins de quatorze buts ont été inscrits lors de ces deux confrontations.

Le premier match de la soirée opposait la Norvège à la Thaïlande au TD Place Stadium d’Ottawa. Les Norvégiennes l’ont dominé du début à la fin, sans jamais être inquiétées par les Thaïlandaises et l’ont remporté 4-0. Leur démonstration a commencé dès la 15ème minute de jeu, grâce à un magnifique but sur coup franc de Trine Rønning, avant qu’Isabell Herlovsen ne trouve le chemin des filets par deux fois en cinq minutes (29’ et 34’). Au retour des vestiaires, les Scandinaves ont poursuivi leur belle prestation, et la jeune Lyonnaise Ada Hegerberg a ainsi marqué son premier but de la compétition à la 67ème minute de jeu. Le score aurait même pu être beaucoup plus large si Mjelde n’avait pas manqué un penalty à la 73ème minute.

Dans le second match du Groupe B, les Allemandes ont infligé une leçon aux Ivoiriennes sur le score fleuve de 10-0. Les spectateurs du Lansdowne Stadium d’Ottawa n’avaient pas intérêt à être en retard, en effet, les doubles Championnes du Monde ont ouvert le score dès la 3ème minute, par l’intermédiaire de Sasic, qui a inscrit un second but à la 14’, puis un quatrième à la 31’. Entre temps, Anja Mittag avait elle aussi marqué sur une inspiration géniale de Lena Goessling. La future parisienne a inscrit un triplé à la 35’ et à la 64’. Ensuite, Simone Laudehr (7:0, 71’), Sarah Däbritz (8:0, 75’)et Melanie Behringer (9:0, 79’) ont aggravé le score, avant que Alexandra Popp ne l’achève sur coup franc (10:0, 85’). Les Ivoiriennes, dont c’est la première Coupe du Monde ont encore bien des choses à apprendre.

Les Allemandes ont donc pris la tête du groupe B, devant la Norvège, la Thaïlande et enfin la Côte d’Ivoire.

Les prochains matchs de cette poule auront lieu jeudi, avec Allemagne-Norvège et Côte d’Ivoire-Thaïlande

Suivez-nous