Auteurs Articles par Victor Lerat

Victor Lerat

53 Articles 0 commentaires
Ancien pratiquant, j'ai découvert le football féminin assez tardivement. Aujourd'hui, je participe à ma manière au développement de ce football (qui n'a jamais été masculin).

0
Calendrier CDM féminine 2015

Le football féminin continue son ascension en terme de développement et les canadiens mettent le paquet pour que cette compétition soit une belle réussite. Les fans de football féminin auront la possibilité de suivre la Coupe du Monde match après match. Notez les résultats et découvrez les prochaines rencontres à venir… Tout cela grâce à un calendrier complet sur papier.

Téléchargez le calendrier de la Coupe du Monde 2015

L’information a été apportée par le site Womenssoccerunited.com qui se propose de retweeter les personnes diffusant des photos de leur calendrier papier imprimé et en action. Pour ce faire, il faut mentionner le compte @WomensSoccerUtd et utiliser le hashtag #WWC2015Wallchart.

N’hésitez pas à mentionner notre compte @CDMFeminine, on se fera un plaisir de partager vos plus belles photos de supporter, également.

0
Sélection Espagne

La semaine dernière, nous vous dévoilions la nouvelle tenue de l’équipe d’Espagne. Cette fois, c’est le sélectionneur espagnol, Ignacio Quereda qui a rendu public la liste des 23 joueuses participant à la prochaine Coupe du Monde. C’est la première fois que l’Espagne participera à une Coupe du Monde de football féminin.

L’équipe espagnole fera partie du groupe E où l’on retrouvera notamment le Brésil, la Corée du Sud et le Costa Rica.

La liste des 23 joueuses espagnoles

Ainhoa Tirapu (Athletic Club)
Sandra Paños (Levante UD SAD)
Dolores Gallardo (Club Atlético de Madrid Féminas)
Marta Torrejón (FC Barcelona)
Ruth García (FC Barcelona)
Irene Paredes (Athletic Club)
Leire Landa (FC Barcelona)
Melanie Serrano (FC Barcelona)
Elísabeth Ibarra (Athletic Club)
Celia Jiménez (Universidad de Alabama)
Ivana Andrés Sanz (Valencia Féminas CF)
Silvia Meseguer (Club Atlético de Madrid Féminas)
Virginia Torrecillas (FC Barcelona)
Alexia Putellas (FC Barcelona)
Verónica Boquete (FCC Frankfurt)
María Victoria Losada (Arsenal Ladies)
Jennifer Hermoso (FC Barcelona)
Sonia Bermúdez (FC Barcelona)
Priscila Borja (Club Atlético de Madrid Féminas)
Natalia Pablos (Arsenal Ladies)
Erika Vázquez (Athletic Club)
Marta Corredera (FC Barcelona)
Amanda Sampedro (Club Atlético de Madrid Féminas)

0
Sélection des Pays-bas

Nous avions déjà annoncé, ici même, la pré-sélection des 35 joueuses de l’équipe hollandaise. Cette fois, il s’agit de la liste définitive des 23 joueuses de l’équipe féminine des Pays-bas. Ces joueuses seront toutes du voyage pour le Canada en juin prochain.

A noté que Claudia van den Heiligenberg est actuellement incertaine en raison d’une blessure. Elle fait pourtant partie de la liste du sélectionneur hollandais, Roger Reijners.

Pour rappel, les Pays-bas seront dans le groupe A avec le pays hôte (le Canada), la Chine et la Nouvelle Zélande.

Les 23 joueuses de l’équipe des Pays-bas

Loes Geurts (Kopparberg/Göteborg FC),
Sari van Veenendaal (FC Twente),
Angela Christ (PSV/FC Eindhoven),
Mandy van den Berg (LSK Kvinner FK),
Dyanne Bito (Telstar),
Merel van Dongen (Ajax),
Stefanie van der Gragt (Telstar),
Petra Hogewoning (Ajax),
Anouk Hoogendijk (Ajax),
Dominique Janssen (SGS Essen),
Desiree van Lunteren (Ajax),
Anouk Dekker (FC Twente),
Daniëlle van de Donk (PSV/FC Eindhoven),
Maran van Erp (PSV/FC Eindhoven),
Tessel Middag (Ajax),
Sherida Spitse (LSK Kvinner FK),
Jill Roord (FC Twente),
Lieke Martens (Kopparbergs/Göteborg FC),
Manon Melis (Kopparbergs/Göteborg FC),
Vivianne Miedema (Bayern München),
Vanity Lewerissa (Standard de Liège),
Kirsten van de Ven (FC Rosengård)
Claudia van den Heiligenberg (Ajax),

2
Lettre ouverte à Téléfoot

A moins d’un mois de la Coupe du Monde de football féminin, les médias ne semblent toujours être intéressés. Pourtant sans eux le football féminin ne pourra connaître ce développement qui devrait lui être réservé. Nous avons donc décidé de dédier cette lettre ouvrerte à nos amis de Téléfoot

Cher Téléfoot,

Ce dimanche matin, j’étais une nouvelle fois devant mon poste de télévision. Un petit déjeuner en compagnie de Bixente Lizarazu et de Franck Leboeuf, que demande le peuple. J’étais presque excité à l’idée de regarder cette nouvelle émission de Téléfoot. Oui, je pensais bêtement que vous alliez traiter, au moins 5min, d’un sujet autour du football féminin. En tant normal, la D1Féminine ce n’est pas la peine d’y penser, il semblerait que ça soit trop has-been à vos yeux.

Mais là, quand même ! Il y avait matière à parler de football féminin. Ah vous n’étiez pas au courant ? OK, alors pour la petite histoire, le grand PSG que vous aimez tant dans vos émissions dispose aussi d’une équipe féminine. Cette même équipe qui s’est hissée en finale de la Women’s Champions League. L’équipe féminine du PSG affrontera donc les allemandes – non pas de Ribery, Roben et Nueur – mais les joueuses de Frankfurt. C’est quand même une sacrée info à diffuser, vous ne trouvez pas ?

A un moment de l’émission, j’y ai cru. Vous abordiez les Trophées UNFP de la Ligue 1. Un petit parallèle avec ces mêmes Trophées UNFP féminines n’auraient pas été de trop. D’ailleurs je viens de faire une grossière erreur, on parle bien de « Trophées UNFP en Ligue 1″ mais d’un « Trophée UNFP féminine ». Oui, chez les femmes on ne récompense que la meilleure joueuse alors qu’on va élire le meilleur espoir, le meilleur joueur, le meilleur gardien et le meilleur entraîneur de Ligue 1. Triste histoire…

Trophée UNFP féminines

Et que dire de la Coupe du Monde littéralement oubliée ! Qui s’imagine en France que les Bleues font partis des favorites de la compétition ? Une compétition qui démarre le 6 juin prochain au Canada. Et vous dans votre belle émission de Téléfoot : rien, nada, le néant. Même pas un petit rappel, un mot de soutien, rien !

A qui la faute ? Aux marques françaises pas assez investie dans ce développement du foot féminin ? Pas certain (petit article sur le sujet). Aux médias comme le votre ? C’est déjà plus crédible. Mais cette lettre ouverte n’est pas là pour débattre autour de cette question. Il y a des erreurs et des problèmes à tout niveau. Néanmoins en tant que média populaire en France et notamment auprès des jeunes, vous avez ce DEVOIR d’informer ! Montrez à tous, aux jeunes, que le football féminin peut-être populaire et que la Coupe du Monde 2015 sera une grande fête pour le football, pour les Bleues, pour la France et ça pourrait même devenir une grande fête pour les caisses de Téléfoot.

On compte sur vous Bixente, Franck et même sur vous Christian Jeanpierre, Frédéric Calenge. L’équipe de France féminine compte aussi sur vous et aura besoin de NOTRE soutien pour allez au bout !

La rédaction de Canada2015.fr : un seul objectif > #ObjectifCanada

Droit de réponse accepté et même vivement encouragé (profitez des commentaires de ce post pour donner votre avis)

0
Kim Little - Écosse

Cote : à venir
Bookmaker Betclic
Horaire : Jeudi 28 mai à 21h
Stade : Marcel-Picot à Nancy

La rencontre : France – Écosse

Après, le Canada et la Russie, l’équipe de France accueille à Nancy, l’équipe d’Écosse. Un match dernier match de préparation avant le mondial qui débutera le 6 juin prochain. A première vue, cette rencontre semble clairement à la portée des Bleues.

Analyse & pronostic

La France n’oublie pas cette rencontre difficile face au Canada où la victoire fût tout de même au rendez-vous. Ce match a été l’occasion pour les Bleues d’être confronter à une équipe très solide et surtout très physique. La différence s’est fait au niveau technique et c’est Eugénie le Sommer qui aura débloqué la situation. La lyonnaise est en forme olympique et sera à suivre de très près durant ce mondial. Le collectif français est impressionnant depuis un certains temps déjà. Les individualités sont également largement supérieures à celles de l’équipe écossaise.

Affiche France - Écosse

L’équipe d’Écosse justement est actuellement au 21ème rang du classement FIFA. Les statistiques face à la France ne sont pas en leur faveur : 10 défaites, 1 victoire pour 4 nuls. Pourtant l’Écosse avait réussi à obtenir le nul en mars 2014 face à une pâle équipe de France. Entraînée par la suédoise, Anna Signeul, cette équipe est en nette progression ces dernières années même si elle n’arrive pas à se qualifier pour une Coupe du Monde. Lors des qualifications, les écossaises étaient tombées dans le groupe de l’ogre suédois. En match de barrage, elles sont tombés face au Pays-Bas (Score cumulé : 4 – 1). L’Écosse dispose tout de même de joueuses intéressantes. On pense, notamment à Kim Little, milieu offensive de 24ans qui évolue sous les couleurs de Seattle.

L’écart semble trop conséquent entre les deux équipes pour croire au miracle écossais. Les faiblesses défensives de l’équipe d’Écosse devraient permettre à l’équipe de France de remporter cette rencontre haut la main.

Parier sur la victoire des Bleues !
(et pourquoi pas avec plusieurs buts d’écart)

0
Maillot féminine Espagne 2015

L’info nous est parvenue sur le compte Twitter de la fédération espagnole.  Quelques joueuses ont également relayé le nouveau maillot féminin qui sera porté par l’équipe d’Espagne.

Les féminines porteront donc une tenue spécialement créée pour la Coupe du Monde 2015. Adidas est derrière ce nouveau vêtement qui dispose d’une ventilation CLIMACOOL® et de bandes verticales sur le devant.

Ce maillot espagnol est déjà disponible sur le site officiel d’Adidas ES : http://www.adidas.es/spain-home-replica-player-jersey/M39399.html

Maillot Adidas de l'équipe d'Espagne féminine

Une campagne de promotion avec l’équipe masculine

La sélection espagnole a également lancé une campagne novatrice sur les réseaux sociaux. On y voit les joueurs de l’équipe masculine y porter fièrement le maillot de l’équipe féminine d’Espagne.

David Silva, Jordi Alba, Vitolo, Juan Bernat, Koke et Juanmi dévoile donc ce nouveau maillot qui sera utilisé à l’occasion de la prochaine Coupe du Monde au Canada.

Le maillot espagnol en image

Verónica Boquete

– Verónica Boquete –
Ruth García
– Ruth García –

0
L'histoire du football pratiqué par les femmes

On y est : un mois jour pour jour avant le début de la compétition. Une date qui nous semblait judicieuse pour faire un petit retour en arrière sur le football féminin.

Football un jour, football toujours

Télécharger notre ebook dédié à l’histoire du football féminin. Quand est-il né ? A quelle date a eu lieu le premier match en France ? Focus sur la radiation du football féminin… Toute l’histoire de ce football est à découvrir dans notre ebook.

Histoire du football féminin

– Cliquez sur l’image pour télécharger l’ebook –

Interdiction du football féminin

Vous ne le saviez peut-être pas mais le football féminin a failli s’arrêter du jour au lendemain. En 1921, la Football Association interdit le football féminin. 5 ans plus tard, Miss C.V. Richards, une joueuse anglaise décède en plein match ce qui ne fait que renforcer l’intérêt de dire stop au football féminin. Pendant le régime de Vichy, le football est même jugé « nocif pour les femmes ». Finalement, le football féminin retrouvera des couleurs après les années 1960. Sur l’année 1970, la FFF comptabilise plus de 2000 licenciées. C’est le début d’une belle histoire !

Pour en savoir plus : télécharger notre ebook sur l’histoire du football féminin !

0
Interview Jessica Houara

Jessica Houara d’Hommeaux, a gentiment accepté notre proposition d’interview. Jessica est une footballeuse française qui évolue dans le prestigieux club du Paris Saint-Germain. Elle a fait ses débuts à Angers à la croix Blanche, s’est ensuite forgée aux Celtics et évolue donc aujourd’hui en D1 Féminine dans le club de la capitale. En 2008, elle est appelée en équipe de France pour la première fois et depuis 2013, elle ne quitte plus la sélection française.

Salut Jessica, tu évolues dans une des plus grandes équipes de France et d’Europe, qu’est-ce que cela t’inspire ?

Bonjour, avant tout c’est une grande fierté. Je suis au PSG depuis  6 saisons. A l’époque nous étions encore amatrices. J’ai toujours aimé ce club et le voir à  ce niveau là  est exceptionnel. Je me lève tous les jours pour le PSG dans le but d’écrire son histoire.

Le projet du PSG est ambitieux : es-tu inquiète pour ta place à l’avenir ?

Non, honnêtement je ne suis pas inquiète. Les objectifs et l’ambition du club nous poussent à nous surpasser. Gagner sa place est un combat de tous les jours, il ne faut jamais rien lâcher.

L’OL domine le football français depuis plusieurs saisons maintenant. Penses-tu que le PSG de cette année peut venir à bout de cette suprématie ?

Le niveau entre l’OL et nous se resserre de plus en plus. En championnat sur le long terme elles ont été meilleures que nous, par contre en ligue des champions sur une double confrontation nous les avons éliminées. Les confrontations contre l’OL vont être de plus en plus intenses, et c’est une bonne chose pour le foot féminin français.

Tu fais également partie de l’équipe de France, as-tu observé des changements depuis l’arrivée de Philippe Bergeroo ?

Forcement lorsque l’on change de sélectionneur et de staff il y a des nouvelles méthodes  et un discours différent, mais le sélectionneur est dans la continuité de Bruno Bini. Philippe est issu du football professionnel masculin, il nous apporte donc son expérience du très haut niveau.

On est à moins de 50 jours de la Coupe du Monde : la victoire finale est-elle atteignable selon toi ?

Oui bien sûr, sinon il est inutile de monter dans l’avion. Nous allons au Canada dans le but de revenir avec ce titre de championne du monde. La concurrence sera néanmoins rude, il y a plusieurs équipes favorites, comme les USA, l’Allemagne, le Japon. Il ne faut également pas oublier le Brésil, la Suède etc… Nous retrouverons l’élite du football, et nous voulons confirmer nos matchs amicaux, et de qualifications dans cette compétition officielle.

Jessica Houara en équipe de France

A propos de cette Coupe du Monde, quel est ton avis à propos de la polémique autour des terrains synthétiques ?

Nous l’acceptons car nous n’avons pas vraiment le choix. Je vous retourne la question suivante : qu’aurait-on dit si la coupe du monde des hommes avait été sur synthétique ?

Nous nous adapterons à  cette surface en nous préparant sur synthétique en match amicaux et a Clairefontaine. Il faudra être vigilante sur les appuies, les rebonds et la récupération.

Tu t’es mariée en août dernier 2014 (félicitations), comment arrives-tu à allier ton métier et vie perso ?

Merci. Mon mari m’a connu lorsque j’étais amateur et secrétaire médicale. Au départ, il était difficile de se voir car les journées étaient rythmées entre vie professionnelle la journée et football le soir et week-end. Nous avons donc vite emménagé ensemble et ma professionnalisation nous permet d’avoir une vie presque normale. J’ai la chance d’être avec un homme qui a la même passion que moi, qui me soutient au quotidien, m’apaise, et surtout me comprend quand je rentre triste à  la maison après une défaite.

Question sur tes coéquipières en équipe de France (tu peux tout lâcher) :

  • Qui est la plus folle ? Céline Deville
  • Celle qui a le plus d’humour ? Céline Deville, Gaëtane Thiney et Laure Boulleau
  • Et enfin la plus coquette ? Louisa Nécib et Laure Boulleau

Pour finir, nous proposerons des pronostics avant le début de la compétition. Quels seraient tes pronostics pour ces 3 matchs de poule :

 

Source image : football.d17.tv

0
Expressions liées au football

La Coupe du Monde 2015 pointe le bout de son nez. Dans un peu plus d’un mois, les joueuses et le staff de l’équipe de France seront sur place au Canada ; pays hôte qui donnera d’ailleurs le coup d’envoi de la compétition le 6 juin prochain face à la Chine. L’occasion pour les chaînes nationales de retransmettre la rencontre avec un dispositif TV de haute technologie.

Ces retransmissions TV seront surtout l’occasion pour nous français, d’être confrontés à des expressions du football bien différentes de ce que le peut rencontrer habituellement sur nos chaînes françaises.

Pour la petite anecdote, cet article a été co-rédigé avec l’aide d’un confrère canadien, Patrice Hudon qui a lui même rédigé un petit billet à ce sujet.

Le soccer canadien vs le football français

La première grande différence est évidemment le nom donné à notre sport : le soccer pour les Canadiens et le football pour les Français.

La défense / La défensive : au Québec, on parle de « la défensive » pour parler de « la défense » d’une équipe.

Fermer la boutique / Jouer la trappe : on continue sur la défense. En France, lorsqu’une équipe joue de façon très défense, on dit qu’elle « ferme la boutique ». Au canada, on emploie plutôt l’expression : « jouer la trappe »

Passe très risquée / Passe suicide : une passe risquée est une passe qui peut mettre en danger son équipe en cas d’interception adverse. De l’autre côté de l’Atlantique, on parle même de « passe suicide ».

Passe téléphonée / Passe télégraphiée : dans le même esprit, une passe téléphonée se dirait plutôt, une passe télégraphié du côté québécois. On pourrait peut-être même parler d’une « passe suicide télégraphiée« , qui sait…

Score / Pointage : Le score finale d’une rencontre est très courant en France. A l’inverse au Canada, on préfère parler du « pointage final ».

Hold-up / Vol : En France, lorsqu’une victoire n’est pas méritée, on parle souvent d’un Hold-up. Cette expression n’est pas utilisée au Canada, on lui préfère le terme de « Vol ». Ce terme est également et couramment utilisé en France.

Coup du chapeau / Tour du chapeau  : lorsqu’un joueur inscrit 3 buts dans une rencontre, on parle de « Coup du chapeau ». Au Canada, on parlera alors de « Tour du chapeau », petite nuance.

Arbitre / Officiel : L’arbitre est utilisé aussi bien en France qu’au Québec. Pour autant, les commentateurs utilisent régulièrement l’expression « d’officiel » pour le décrire.

Supporters / Partisans : Un supporter en France deviendrait un partisan au Canada.

Sponsors / Commanditaires : Les canadiens font appels à des commendataires pour améliorer les finances d’un club. Si ils utilisent le terme de sponsor, c’est qu’il s’agit surement d’un sponsor européen 😉

D’autres expressions n’ont pas trouvé de traduction québecoise. Nous avions proposé des expressions pourtant très utilisées par nos commentateurs français : Aile de pigeon, Arconada, ascenseur, attentat, bouffer la feuille, caviar, coup du sombrero, passe à dix, vendanger, renard des surfaces…

Prononciation des mots

En France, nous prononçons un « butte ». A l’inverse les québécois vont prononcer ce même mot de la façon suivante : un « bu ». Autre prononciation qui diffère, celle d’un « club ». En France on parle d’un « Kleube » alors qu’au Québec on prononce ce même mot un « Klube ».

Peut-être connaissez-vous d’autres expressions liées au football français ou européen et qui se traduisent de façon différente au Québec ? N’hésitez pas à nous les partager, nous les rajouterons avec plaisir dans cet article.

 

0
Sélection Japon Canada 2015

L’entraîneur du Japon, Norio Sasaki avait annoncée une liste provisoire pour la prochaine Coupe du Monde. Cette fois la liste est officielle, Norio Sasaki a dévoilé sa liste de 23 joueuses qui participeront à la compétition en juin prochain.

Parmi les joueuses sélectionnées, on retrouve Saki Kumagai qui évolue actuellement à l’Olympique Lyonnais et Rumi Utsugi qui porte, de son côté, les couleurs du Montpellier HSC.

La liste des 23 joueuses du Japon sélectionnées :

Gardiennes de but :

1 – Miho Fukumoto (Yunogo Belle)
18 – Ayumi Kaihori (INAC Kobe)
21 – Erina Yamane (JEF Chiba)

Défenseures :

2 – Yukari Kinga (INAC Kobe)
12 – Megumi Kamionobe (Albirex Niigata)
3 – Azusa Iwashimizu (NTV Beleza)
5 – Aya Sameshima (INAC Kobe)
19 – Saori Ariyoshi (NTV Beleza)
23 – Kana Kitahara (Albirex Niigata)
20 – Yuri Kawamura (Vegalta Sendai)
4 – Saki Kumagai (Olympique Lyonnais)

Milieux de terrain :

10 – Homare Sawa (INAC Kobe)
7 – Kozue Ando (1.FFC Frankfurt)
8 – Aya Miyama (Yunogo Belle)
9 – Nahomi Kawasumi (INAC Kobe)
6 – Mizuho Sakaguchi (NTV Beleza)
14 – Asuna Tanaka (INAC Kobe)
13 – Rumi Utsugi (Montpellier HSC)
22 – Asano Nagasato (1.FFC Turbine Potsdam)

Attaquantes :

11 – Shinobu Ohno (INAC Kobe)
17 – Yuki Ogimi (VfL Wolfsburg)
15 – Yuika Sugasawa (JEF Chiba)
16 – Mana Iwabuchi (FC Bayern Munich)

Source : www.womenssoccerunited.com

Suivez-nous