Et maintenant le football féminin on en fait quoi ?

Et maintenant le football féminin on en fait quoi ?

0
Avenir football féminin

La Coupe du Monde vient d’arriver à son terme. Les USA remportent le trophée pour la 3ème fois de son histoire et la France s’empare du titre d’équipe la plus « fair-play ». Ça nous fait une belle jambe tiens…

Et maintenant, quel avenir pour le football féminin ? La question mérite d’être posée.

On a vu une bonne partie de la France s’intéresser au football féminin. Les médias et surtout W9 en ont même fait un business lucratif. Je ne parle pas de la presse qui s’est enfin pourvu d’articles plus ou moins réussis sur le sujet. Et c’était sans compter sur une presse imbue d’elle-même…

 

 

Désolé de te décevoir @Franckledorze mais plusieurs médias que tu ne connais pas étaient là en amont de la Coupe du Monde (où était l’Équipe à ce moment là ?) et après la défaite française…

Il faut dire que la presse en ligne s’en donne à cœur joie avec Google Actualités. Un système détonnant et qui permet de faire tout et n’importe quoi. Une compétition féminine ? Super, la course aux visites est lancée :

– Roger ?!
– Oui patron ?
– Fais-moi un article rapidement sur le football féminin.
– Euréka j’ai trouvé un sujet : « Des femmes, du foot et de la féminité »
– OK mais rajoute des photos alors !

Vous avez compris le truc ? Non ? Cliquez sur ce lien vous comprendrez mieux ! Heureusement, le football féminin n’a pas eu besoin des médias pour montrer son vrai visage. A l’inverse, il en aura besoin pour son développement mais ça c’est une autre histoire. Laissons l’argent de côté et parlons de l’avenir d’un football qui a connu sa gloire durant ce petit mois.

D1 et Ligue des Champions

Le monde du ballon rond dans sa version féminine ne s’arrête pas avec la fin de la Coupe du Monde. Au contraire, le football féminin français et européen devrait continuer de grandir par l’intermédiaire de la D1 Féminine et de la Ligue des Champions avec un « e ». La première journée du championnat français devrait avoir lieu le 30 août prochain.

Cette première journée sera l’occasion de revoir nos talentueuses françaises de la Coupe du Monde : Amandine Henry, Claire Lavogez ou Wendie Renard pour l’OL. Du côté du PSG, on retrouvera Jessica Houara, Laure Boulleau ou encore Marie-Laure Delie. D’autres joueuses tout aussi talentueuses seront à suivre à Montpellier, au FCF Juvisy ou encore à Guingamp.

Et si vous ne le saviez pas, notre championnat français est l’un des plus réputés au monde et attire des joueuses étrangères de renom : la finaliste et japonaise Saki Kumagai qui jouera pour l’OL ; Ada Hegerberg la Norvégienne qui portera également les couleurs de l’OL ; l’Allemande Anja Mittag qui continuera son aventure avec le club de la Capitale… Bref, en terme de noms, la D1 Féminine n’est pas en reste.

Ada Stolsmo Hegerberg

– Ada Stolsmo Hegerberg –

La Ligue des Champions fera également sont grand retour. On se rappelle évidemment de la belle épopée parisienne vécue l’année passée. Les joueuses de Farid Benstiti s’étaient hissées jusqu’en finale mais avaient dû s’incliner face à l’armada du FFC Francfort. Cette finale de Ligue des Champions aura également permis au football féminin d’être mis en lumière en France le temps d’une après-midi. La finale avait été diffusée sur France 2 et avait attiré 2,1 millions de téléspectateurs. On parlait alors d’un « bon augure » pour la Coupe du Monde 2015 qui allait se dérouler au Canada.

Une flopée de compétitions internationales

Vous avez aimé l’équipe de France ? Alors soyez rassuré, vous allez être servis.

Les Bleues reviendront sur le devant de la scène à partir du 22 septembre avec un match qui les opposera à la Roumanie dans le cadre des qualifications pour l’Euro 2017 qui aura lieu en Hollande. Dans son groupe, la France affrontera la Grèce, l’Ukraine et l’Albanie.

En parallèle, la France disputera l’Algarve Cup qui comme son nom l’indique se déroule dans la région de l’Algarve au Portugal. En mars dernier, la France s’était inclinée en finale du tournoi face … aux USA, les championnes du monde en titre !

RIO 2016 - football féminin

Avant l’échéance de 2017, la France ira au Brésil pour y disputer les Jeux Olympiques. La compétition de football chez les femmes au JO n’a rien à voir avec celle des hommes. Il s’agit d’une compétition réputée et dont le trophée est réellement convoité par les équipes participantes. La France doit aller chercher ce trophée et commencer son ascension avant la grande échéance tant attendue : celle de 2019 !

Et oui, la France accueillera la prochaine Coupe du Monde en 2019. On espère évidemment y voir l’équipe de France triompher devant son public. De là à penser à l’année 98, il n’y a qu’un pas…

D’ailleurs il n’y en a qu’un autre pour nous rejoindre sur Facebook.

Ancien pratiquant, j'ai découvert le football féminin assez tardivement. Aujourd'hui, je participe à ma manière au développement de ce football (qui n'a jamais été masculin).

Aucun commentaire

Laisser une réponse