Groupe A : on était sur place et c’était l’fun !

Groupe A : on était sur place et c’était l’fun !

0
Canada Pays-bas

Le Canada accueillait l’équipe hollandaise pour un match ô combien important et comptant pour la qualification des deux équipes au prochain tour. Dans l’autre rencontre, la Chine affrontait l’équipe de la Nouvelle-Zélande avec l’espoir d’une qualification pour les 8ème de finale.

Stade Olympique à Montréal

Pour ce rendez-vous, notre équipe de reporters avait pris ses billets. Le match était annoncé à 19h30 mais pour une première, nous avions prévu de venir avec un peu d’avance. Petit tour du propriétaire et nous nous arrêtons devant la « fans zone » (aussi appelé la « Zone des partisans à Montréal »).

fans zone

Au programme, détente et jeux d’adresse autour du football. Les plus jeunes sont évidemment les premiers à se jeter sur les diverses activités qui leur sont proposées. A noter également que les 500 premiers recevaient un billet gratuit pour le match « Colombie – Angleterre », un match qui nous intéresse puisqu’il s’agit des deux adversaires de la France dans le Groupe F.

18h30 : nous décidons d’entrer dans le Stade Olympique de Montréal. Une belle infrastructure couverte pouvant contenir plus de 57 000 supporters. A la fin du match le speaker annoncera le chiffre de 45 000 supporters, ce qui est déjà une très belle performance pour un match de football féminin. Le stade se chauffe tranquillement et les supporters canadiens et hollandais se mélangent et se fondent à merveille (les couleurs rouges et oranges se couvrent mutuellement).

19h30 : les joueuses font leur entrée sur la pelouse. Les hymnes retentissent et le match peut commencer. Dès le départ, le Canada donne le tempo. Les joueuses semblent en jambe à l’image d’Ashley Lawrence mais c’est Sophie Schmidt qui sonnera la première alerte avec une tête s’écrasant sur la barre dès les premiers instants de la partie. Quelque minutes après (10′), c’est bien Ashley Lawrence qui viendra crucifier la gardienne hollandaise et qui viendra inscrire son premier but en sélection nationale. La première période est à sens unique même si le côté droit de la défense canadienne montre des signes de faiblesse. A la pause, c’est bien le Canada qui rentre au vestiaire avec un but d’avance.

Le temps pour nous de passer par la zone ravitaillement : ah non ! Le ravitaillement vient à vous en Amérique. Il suffit de lever le doigt et de demander ce que vous désirez : coca, bière, sucrerie, hot dog et même pizza ! Il y en a pour tous les goûts.

Ravitaillement bière

La seconde période est plutôt morose, le Canada baisse le pied et les hollandaises peinent à trouver de l’inspiration. Malgré tout dans les dernières minutes du match, la Hollande semble trouver un second souffle. Une première alerte côté canadien arrivera par l’intermédiaire de Lieke Marteens. Ensuite, la jeune Manon Mélis viendra buter sur une excellente gardienne. Malgré ses arrêts, Erin McLeod ne pourra rien faire face Van de Ven qui sur un face à face enverra son ballon sous la barre du but adverse (1 – 1).

Dans l’autre rencontre, la Chine et la Nouvelle-Zélande ont terminé sur le score de 2 buts partout. Le Canada finit donc premier de son groupe, suivit de la Chine et des Pays-Bas. La Nouvelle-Zélande ferme la marche. La Hollande peut garder espoir puisque les meilleurs troisièmes seront qualifiés pour le prochain tour. Rien n’est joué pour l’équipe orange !

Résumé Canada Pays-Bas

Résumé en vidéo : Canada (f) – Pays-Bas (f)

Ancien pratiquant, j'ai découvert le football féminin assez tardivement. Aujourd'hui, je participe à ma manière au développement de ce football (qui n'a jamais été masculin).

Aucun commentaire

Laisser une réponse