Groupe C : le Cameroun et la Suisse rejoignent le Japon en...

Groupe C : le Cameroun et la Suisse rejoignent le Japon en 8èmes

0
3/3 pour le Japon

Le Japon, déjà qualifié au terme de la deuxième journée, a pris le meilleur sur l’Équateur, éliminé de la compétition. La Suisse quant à elle, a craqué face au Cameroun, mais est tout de même assuré de jouer les 8èmes de finale en tant que meilleures troisièmes. 

Le match entre la Suisse et le Cameroun à Edmonton s’annonçait intéressant, tant dans l’enjeu que dans le jeu, et les supporters n’ont pas été déçus. Un début de match équilibré laissait entrevoir plusieurs occasions Camerounaises, mais aucune ne sera concrétisée. Côté Suisse, quand Ramona Bachmann, bien servie par Lara Dickenmann, se décide à adresser un centre au point de pénalty, Ana Maria Crnogorcevic répond présente pour pousser le ballon au fond des filets et ouvrir le score (24′). Les suissesses auront plusieurs fois l’occasion de faire le break, mais leur manque de réalisme allait prendre le dessus et se payer en seconde période. Au retour des vestiaires, le Cameroun prend les devants et égalise par l’intermédiaire de Gabrielle Onguéné (47′). S’en sont alors suivis des temps forts africains, qui ont porté leurs fruits puisque Madeleine Ngono Mani, tout juste entrée en jeu, venait crucifier de la tête Gaëlle Thalmann sur un très bon service de la buteuse, et maintenant passeuse, Gabrielle Onguéné (62′). Les Camerounaises auraient même pu aggraver le score, mais Gaëlle Thalmann réalise une bonne sortie sur un centre de Gaëlle Enganamouit (70′). Score final : 2-1 pour les Camerounaises, qui se qualifient donc pour les 8èmes de finale, suivies par la Suisse qui, grâce à sa différence de buts, termine parmi les meilleures troisièmes.

Dans l’autre match du groupe C, le Japon affrontait l’Équateur à Winnipeg. 3ème succès en 3 match pour les japonaises, championnes du monde en titre, face à une formation équatorienne en difficulté tout au long du tournoi. Le début de match laissait penser à une avalanche de buts côté japonais, puisque Yuki Ogomi venait ouvrir le score après seulement 4 minutes de jeu ! Après plusieurs occasions et une transversale, les japonaises rejoignent les vestiaires avec 1 but au compteur. Le seconde période se déroule sous les même auspices que la première, c’est à dire énormément d’occasions japonaises mais aucun but, face à une formation équatorienne pourtant en difficulté physiquement. Il faudra attendre l’heure de jeu pour assister à la première occasion équatorienne, qui ne donnera rien. En fin de match, Yuika Sugasawa réalise un très beau geste (retourné acrobatique) qui ne trouvera malheureusement pas le cadre. Un match quelque peu décevant de la part des japonaises, dont on attendait mieux, et un petit exploit de la part des équatoriennes qui n’encaissent qu’un but face à une telle formation.

Infographiste et devenue rédactrice en football féminin pour "Wallabet" l'été dernier, Marine rejoint l'équipe de Canada2015 pour apporter sa contribution et tenter de faire connaître un peu plus le football féminin.

Aucun commentaire

Laisser une réponse