Pronostic : Allemagne vs France – Coupe du Monde féminine

Pronostic : Allemagne vs France – Coupe du Monde féminine

6
Allemagne - France en Coupe du Monde féminine

Cote : 3,25
Misez 100 euros et gagnez 325 euros
Bookmaker : Betclic
Horaire : Vendredi 26 juin à 22h (16h heure locale)
Ville : Montréal

La rencontre : Allemagne VS France

L’équipe de France après un début de Coupe du Monde assez poussif s’est facilement qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe du Monde 2015. Elle affrontera une équipe très réputée en football féminin et masculin, l’équipe d’Allemagne ! Ce match s’annonce aussi difficile pour les joueuses que pour les parieurs du dimanche.

Analyse & pronostic

Commençons par l’équipe de France. Les Bleues auront eu plus de difficultés que prévu dans leur groupe F. Après s’être débarrassée des anglaises sur la première journée (1 – 0), l’équipe de France s’est offerte une grosse frayeur en s’inclinant à la surprise générale contre l’équipe de la Colombie (2 – 0). Après ces deux premiers matchs on ne voyait pas comment la France pouvait encore viser le titre, les joueuses étaient peut-être impressionnées par l’événement. En tout cas, elles se sont parfaitement reprises contre le Mexique lors du dernier match de poule (victoire 5 – 0) et la France a fini tant bien que mal à la première place de son groupe. Certaines joueuses se sont enfin réveillées comme Elodie Thomis, Marie-Laure Delie ou Amandine Henry. Cette dernière est clairement la pièce maîtresse de cette équipe de France lors de cette Coupe du Monde. Élue joueuse du match contre le Mexique, elle a récidivé contre l’équipe de la Corée du Sud en huitième de finale.

Les Bleues se sont imposées facilement lors de cette rencontre sur le score de 3 – 0. Comme contre le Mexique, les joueuses de Philippe Bergerôo se sont facilitées la tâche en marquant très vite. Les latérales ont été très présentes tant offensivement que défensivement. Devant, Eugénie le Sommer et Marie-Laure Delie nous ont offert une très belle prestation, tout comme Amandine Henry, nouvelle meneuse de cette équipe de France. Seul point négatif, la défense centrale un peu fébrile et peu à l’aise sur les relances. Louisa Nécib après une bonne première mi-temps s’est totalement éteinte en deuxième. On attend mieux de la lyonnaise.

Amandine Henry

Parlons des allemandes maintenant. A l’inverse des françaises, l’équipe de Silvia Neid n’a pas mis longtemps à rentrer dans cette compétition. L’Allemagne s’est imposée 10 – 0 contre la Côte d’Ivoire. Dans le second match, les Allemandes se sont montrées moins convaincantes contre une grosse équipe de Norvège (1- 1). Enfin, dans le troisième match l’Allemagne s’est facilement débarrassée de la Thaïlande (0 – 4). Le plus impressionnant peut-être, reste la victoire allemande face à la Suède (4 – 1). Les coéquipières d’Anja Mittag se montrent une nouvelle fois, très solide, tactique et très technique ! L’équipe Allemande est surement l’équipe qui a montré le meilleur football depuis le début de la Coupe du Monde.

Anja Mittag

Anja Mittag – © www.fifa.com

Anja Mittag et Celia SASIC seront les deux joueuses à surveiller côté allemand. Les deux protagonistes ont déjà inscrit 5 buts chacune depuis le début de la compétition. Elles ont également offert 2 et 1 passes décisives respectivement. L’équipe allemande réputée pour sa solidité est surtout très offensive et se porte facilement vers l’avant. Quand la France compte 68 tirs au but dans cette Coupe du Monde, l’Allemagne en comptabilise 117 !

On espère tous une victoire de l’équipe de France mais il serait plus prudent de parier le nul sur cette rencontre (3,25 sur Betclic). Les deux équipes sont très impressionnantes devant. Elles ont néanmoins des failles en défense. Les deux équipes ont toutes les deux encaissé 2 buts durant la compétition.

  • La victoire allemande est proposée à 2.
  • La victoire française est proposée à 3,40.

Et vous sur qui allez-vous parier ?

Ancien pratiquant, j'ai découvert le football féminin assez tardivement. Aujourd'hui, je participe à ma manière au développement de ce football (qui n'a jamais été masculin).

6 commentaires

Laisser une réponse