Pronostic : France – Écosse (amical)

Pronostic : France – Écosse (amical)

0
Kim Little - Écosse

Cote : à venir
Bookmaker Betclic
Horaire : Jeudi 28 mai à 21h
Stade : Marcel-Picot à Nancy

La rencontre : France – Écosse

Après, le Canada et la Russie, l’équipe de France accueille à Nancy, l’équipe d’Écosse. Un match dernier match de préparation avant le mondial qui débutera le 6 juin prochain. A première vue, cette rencontre semble clairement à la portée des Bleues.

Analyse & pronostic

La France n’oublie pas cette rencontre difficile face au Canada où la victoire fût tout de même au rendez-vous. Ce match a été l’occasion pour les Bleues d’être confronter à une équipe très solide et surtout très physique. La différence s’est fait au niveau technique et c’est Eugénie le Sommer qui aura débloqué la situation. La lyonnaise est en forme olympique et sera à suivre de très près durant ce mondial. Le collectif français est impressionnant depuis un certains temps déjà. Les individualités sont également largement supérieures à celles de l’équipe écossaise.

Affiche France - Écosse

L’équipe d’Écosse justement est actuellement au 21ème rang du classement FIFA. Les statistiques face à la France ne sont pas en leur faveur : 10 défaites, 1 victoire pour 4 nuls. Pourtant l’Écosse avait réussi à obtenir le nul en mars 2014 face à une pâle équipe de France. Entraînée par la suédoise, Anna Signeul, cette équipe est en nette progression ces dernières années même si elle n’arrive pas à se qualifier pour une Coupe du Monde. Lors des qualifications, les écossaises étaient tombées dans le groupe de l’ogre suédois. En match de barrage, elles sont tombés face au Pays-Bas (Score cumulé : 4 – 1). L’Écosse dispose tout de même de joueuses intéressantes. On pense, notamment à Kim Little, milieu offensive de 24ans qui évolue sous les couleurs de Seattle.

L’écart semble trop conséquent entre les deux équipes pour croire au miracle écossais. Les faiblesses défensives de l’équipe d’Écosse devraient permettre à l’équipe de France de remporter cette rencontre haut la main.

Parier sur la victoire des Bleues !
(et pourquoi pas avec plusieurs buts d’écart)

Ancien pratiquant, j'ai découvert le football féminin assez tardivement. Aujourd'hui, je participe à ma manière au développement de ce football (qui n'a jamais été masculin).

Aucun commentaire

Laisser une réponse